Rosario Marianne (à gauche) aux côtés de son guide Samuel Bousoula

Il a officiellement contesté cette décision avec copie au MSC et au ministre Stephan Toussaint.

Rosario Marianne ne fait pas partie de la liste des nominés  pour le titre de meilleur handisportif, catégorie déficience visuelle, aux National Sports Awards 2019, tout comme c’était le cas l’année dernière. Malgré ses performances, la Visually Handicapped Persons Sports Federation (VHPSF) a porté son choix sur Jamieson Mohun, celui qui avait représenté Maurice aux Jeux des Iles de l’Océan Indien, mais ensuite disqualifié au 100m.

Pour Rosario Marianne, c’est la grosse déception de ne pas être retenu dans cette liste. «Une fois encore, je suis victime d’une injustice. Je ne comprends pas pourquoi et comment je ne suis pas nominé comme handisportif de l’année dans ma catégorie. Malgré les difficultés rencontrées en 2019, j’ai bossé comme un fou pour être performant. C’est vraiment révoltant de voir la manière avec laquelle je suis considéré », déplore-t-il.

Qui plus est, Rosario Marianne ajoute avoir battu Jamieson Mohun lors des trois trials au 100m, en vue des JIOI. Même si ce dernier l’a ensuite battu et réalisé le meilleur chrono sur la distance lors d’un quatrième trial tenu en Suisse – course qui n’était cependant pas au programme des trials pour les JIOI -, Rosario Marianne indique que son adversaire n’a pas réalisé de minima, ni pour les Championnats du monde de novembre dernier, à Dubaï et encore moins, pour les Jeux Paralympiques prévus du 25 août au 6 septembre prochain, à Tokyo, au Japon.

En revanche, il se dit lui très fier d’en avoir fait autant en participant, qui plus est, aux Mondiaux de Dubaï. Il s’était qualifié après avoir réalisé une performance de 7m68 au poids, alors que le minima pour disputer cette compétition était de 7m50. C’est en prenant connaissance de la liste de nominés que Rosario Marianne a décidé de contester auprès de la VHPSF, hier matin, avec copie au président et secrétaire de cette fédération, Reynolds Permal et Dominique Pancham respectivement. Une copie a aussi été envoyée au Mauritius Sports Council et au ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint.

Selon Rosario Marianne, «le mail que j’ai adressé à la fédération et à son président sont retournés avec comme indication que les boîtes de réception étaient remplies.» Il ajoute avoir cherché à contacter le ministre Toussaint, mais sans succès. À noter que Rosario Marianne avait protesté, l’année dernière, contre la nomination de Kessaven Narrainen étant donné qu’il n’avait lui pas été cité. Malheureusement pour lui, il n’avait pas obtenu gain de cause, alors que lui estimait mériter ce titre par rapport à ses performances.