Le premier trimestre de l’exercice financier 2013 du groupe Harel Mallac a été des plus difficiles, le groupe enregistrant une réduction de 10 % de son chiffre d’affaires à Rs 812,7 millions et des pertes de Rs 45,9 millions, soit Rs 27 millions de plus que le montant noté pour la même période de 2012.
« Les conditions économiques défavorables continuent de prévaloir. Le groupe continue à faire face à des défis internes importants et s’est engagé dans une stratégie de refocalisation de ses activités et de ses programmes d’investissement en vue d’assurer sa croissance future », déclare le conseil d’administration.
La baisse du chiffre d’affaires est expliquée principalement par l’impact de l’arrêt des opérations d’une des filiales. Les pertes accrues sont en grande partie dues à la baisse de rentabilité de la même filiale, des revenus moindres (Rs 4,7 millions) provenant de la cession des titres détenus dans une compagnie associée opérant à Madagascar et aussi des frais financiers en hausse résultant des investissements du groupe dans le secteur touristique.
Le groupe doit toujours relever les défis d’amélioration de ses résultats et de gestion de sa croissance externe mais poursuit résolument le processus de développement des « core competencies » et de son programme d’excellence en affaires. « Prospects of a return to profitability for the year 2013 remain », soutient le conseil d’administration.