L’épreuve phare de la pénultième journée de la saison régulière a vu la victoire d’Abington, piloté par Jeanot Bardottier. Le porte-drapeau de l’écurie Perdrau a bouclé sa saison comme il l’avait commencée le 29 mars dernier au terme d’un parcours en or. Abington, qui remportait par la même occasion, sa troisième épreuve phare de la saison, a aussi permis au cavalier mauricien de se rappeler aux bons souvenirs de ses partisans après une traversée du désert qui aura duré plusieurs semaines. Jim Cassidy, le nouveau jockey de l’écurie Maingard, n’a pas mis longtemps pour récolter ses premiers lauriers au Champ de Mars. Il a mené à bon port le jeune Elite Class qui était à son baptême du feu à Maurice et Bandido Caballero sur lequel Robbie Burke avait écopé d’une mise à pied de 12 semaines. Chez les jockeys pas de grands enseignements à tirer, si ce n’est que Cédric Ségeon et Johnny Geroudis se retrouvent toujours au coude à coude avec 36 victoires chacun. Tout se jouera ce samedi à l’occasion de la dernière journée tandis que chez les Mauriciens, Jeanot Bardottier a l’obligation de remporter trois victoires en espérant que Rye Joorawon rentre bredouille pour décrocher son premier titre de champion.
Avec deux partants placés aux numéros un et deux dans les stalles de départ, l’écurie Perdrau détenait la clé de cette épreuve. Si Kalinago restait sur une brillante victoire, Abington n’avait pas démérité à sa dernière sortie lorsqu’il avait terminé le plus fort en dépit d’avoir manqué son départ. Contrairement à Kalinago, Abington revenait dans sa catégorie et c’est sans surprise qu’il mit tout le monde d’accord au bout de la ligne droite finale.
Ce fut du reste la monture de Bardottier qui se montra le plus prompt à l’ouverture des boîtes, trop prompt même puisqu’il partit avec une légère avance après avoir forcé légèrement la portière de sa stalle. Sollicité, Rock Of Arts prit les choses en main après 200m de course avec Posse Comitatus, muni d’oeillères pour la première fois, sur son arrière-main. Kalinago était bien calé en troisième position et donnait un bon dos à son compagnon d’écurie qui évoluait à l’intérieur de Solar Captain. Arrivèrent ensuite Recall To Life, Captain Firth et Kruger Rand qui, lui-même, précédait Pierneef de 4L.
Rocks Of Arts qui était muni des blinkers à nouveau, lança la course sur de bonnes bases. À voir l’allure  imposée, c’était évident que c’était la carte Pierneef qui avait été priviligiée du côté de l’écurie Allet.
Avec le rythme soutenu, les positions restèrent les mêmes jusqu’au bas de la descente lorsque Pierneef qui, jusque-là, avait couru dans la poussière, recolla au peloton.
Au 350m, Abington fut déboîté par Jeanot Bardottier et força davantage Solar Captain en épaisseur. Au même moment fut lancé Pierneef qui n’eut d’autre choix que de porter son attaque complètement à l’extérieur, soit en cinquième épaisseur.
Rock Of Arts aborda la dernière ligne droite en vainqueur mais c’était évident qu’il n’allait pas pouvoir maintenir la cadence. Lancé en pleine piste, Abington le reprit à la régulière. Sous l’impulsion de Jeanot Bardottier, le porte-drapeau de l’écurie Perdrau fit la meilleure impression au finish et bien que Recall To Life et Captain Firth se rapprochèrent vivement vers la fin, il passa le but avec une confortable avance. Pierneef, pour sa part, ne put prolonger son effort et dut se contenter de la quatrième place. Abington boucla les 1600m en 1.37.52 et offrit à l’écurie Perdrau sa quatrième épreuve phare de la saison.