MONIQUE DINAN

L’augmentation de la pension de vieillesse déclarée par le Premier ministre lors de la Journée mondiale des personnes âgées suscite de nombreux commentaires : un gouvernement qui veut certes le mieux-être des plus de 60 ans… les coûts que cela entraînera… autant de points sur lesquels certains vont longuement s’exprimer.

Mais que prévoit notre gouvernement pour nos jeunes, qui se trouvent à l’opposé de l’échelle démographique, et à qui on demande d’avoir plus d’enfants? Quelles mesures pourrait-il prendre pour préparer les jeunes d’aujourd’hui à être les bons parents de demain ? Voici une suggestion qui pourrait être travaillée, chiffrée et réalisée au niveau national. Je l’avais préparée pour que l’association MAM ait cette activité pendant les vacances de décembre pour faire réfléchir les jeunes mais l’organisation d’une telle activité requiert des ressources qui dépassent nos moyens.

• Pour faire les annonces, de la publicité,

• pour trouver des lieux de rencontre,

• pour l’approche de personnes compétentes qui acceptent de donner de leur temps pour un vrai dialogue avec les jeunes.

Le projet n’a donc pas abouti.

Je pense qu’il est essentiel qu’un dialogue s’établisse avec les jeunes sur les qualités qu’ils doivent développer, dès leur adolescence, pour devenir des adultes heureux dans leur couple et dans leur vie de parents. Il est essentiel de construire l’avenir du pays en faisant comprendre aux adolescents qu’ils n’ont qu’une seule vie pour y mettre le maximum d’amour sans passer par toutes sortes d’expériences qui les blessent dans leur cœur et dans leur corps.

Les ministères de la Jeunesse et de l’Éducation pourraient, au cours des prochaines vacances et lors du premier trimestre de l’année scolaire, organiser des rencontres et des projections au cours desquelles les jeunes – filles et garçons ensemble – seraient invités à dialoguer sur les thèmes suivants :

Dans notre île Maurice, qui a un urgent besoin d’enfants,

Ados aujourd’hui : parents demain

Quelle vie d’adolescent/e pour être un bon parent demain ?

Programme de la rencontre avec les jeunes

1.Un médecin ou un éducateur bien formé te parle

Toi le garçon, en transmettant la vie au cours d’une relation sexuelle, tu vas donner à cet enfant la moitié de son hérédité et son sexe. Ton enfant – que tu le reconnaisses ou pas – quand il sera déclaré au bureau de l’État civil marquera ta conscience et ton cœur de sa présence.

Si tu as su attendre le mariage et que vous avez su, à deux, planifier la naissance de votre premier enfant, il te faut déjà savoir comment accompagner les étapes de la grossesse de façon positive en sachant déjà les méfaits de l’alcoolisme fœtal, les bienfaits des temps de rencontre à deux pour établir déjà des liens avec votre bébé par le massage prénatal – l’haptonomie. Une connaissance positive d’une saine sexualité est essentielle pour que nos adolescents ne fatiguent pas indûment leurs corps et protègent leur santé sexuelle sans être accros de masturbation et de porno; savoir que tabac, alcool et drogue affecteront non seulement leur santé d’adolescent, mais aussi celle de leur enfant plus tard et que les maladies sexuellement transmissibles existent…

2. Un médecin parle :

Toi la fille qui portera ton enfant pendant 9 mois, tu l’influenceras par tout ce que tu vis et ce que tu ressens pendant ta grossesse.

• Connaître ton cycle menstruel et savoir quand tu peux te retrouver enceinte.

• Ce qui fait mal au bébé pendant les 9 mois de grossesse : stress, problèmes associés aux grossesses précoces, alcoolisme fœtal.

• Les étapes et tests pour une grossesse et un accouchement dans les meilleures conditions médicales possibles.

3. Un psychologue parle

Quels sont tes intérêts dans la vie de jeunes ? Quels problèmes vécus dans ton enfance peuvent envenimer ta vie d’adolescent si tu ne peux en parler en toute confiance ? Violences vécues en famille par des parents parfois inconscients des blessures infligées, déprime, suicide des jeunes. Relations entre jeunes, besoin de se faire remarquer et de se défoncer ?

4. Un homme de loi parle

Séquelles pour les adolescents et les hommes qui provoquent les grossesses précoces. Savoir ce que la loi prévoit et les affaires de police qui vont s’enclencher affectant leur curriculum vitae.

Séparations et divorces : quelles séquelles pour le CŒUR, les ENFANTS et le PORTE-MONNAIE ?

5. Un sage parle 

Quel avenir veux-tu, toi jeune, construire pour notre pays ?

Des concours – de dessin, de chants, d’écriture – pourraient être lancés dans chaque établissement secondaire et dans chaque village, les jeunes ayant à s’exprimer sur un des thèmes qui les a le plus frappés. Quelque cinq gagnants seraient primés afin d’inciter un grand nombre à participer.

Un album pourrait finalement être construit avec les idées, dessins, chants et motos primés et avec comme titre : « Nous les ados des années 2020, nos choix pour les parents que nous serons dans les années 2040. »

Tout cela demande une solide organisation. Qui s’en chargera ?

Les préparatifs sont déjà lancés pour que le sport tienne la vedette en 2019. Tant mieux. Il y a aussi des valeurs humaines à promouvoir pour qu’il y ait moins de violence et plus de paix sociale chez les jeunes d’abord, mais aussi entre nous Mauriciens. Faut-il qu’on veuille vraiment s’y mettre, surtout en cette période de rentrée parlementaire, où tant de sujets seront abordés?