Une cinquantaine de personnes de différents syndicats ont répondu présent à la manifestation de la Plateforme pou baisse prix l’essence ek diesel, qui s’est tenue ce lundi dans les rues de Port-louis. Cette marche avait pour but de contester la hausse du prix des carburants.

Pour le front, la hausse est « inacceptable » et les manifestants ont la ferme intention de faire bouger les choses. Ils expliquent qu’il y a eu une taxe de 52% et ils réclament dès lors l’annulation de l’augmentation de même que la baisse de Rs 4 de l’Excise Duty.

Soulignons que la municipalité de Port-Louis avait refusé aux manifestants l’accès au Jardin de la Compagnie. Le Front avait donc dû changer le parcours de la marche, qui a débuté au centre de Marie Reine de la Paix.

Toutefois à la dernière minute, revirement de la situation: Ken Arian, conseiller du Premier ministre, a contacté le front pour leur permettre l’accès au jardin. « C’est un succès parce que le message est passé, mais la bataille n’est pas terminée », a fait ressortir Jayen Chellum, porte-parole de la plateforme, avant de scander « tax abusif nou pa ‘le ! ». 

Les actions des manifestants ne s’arrêteront pas ici. Si une baisse n’est pas annoncée ni envisagée par le gouvernement lors du Budget, une opération de « Go-Slow » est à prévoir dans les rues de la capitale. « Nou pe atann avek inpatians. Pri lesans ek diesel pou bizin bese,. No espere ki gouvernman konpran », a déclaré le porte-parole.