Yves Saint Laurent est à travers le temps un grand couturier français, si ce n’est l’un des plus célèbres au monde, dont les collections de haute couture font partie de l’histoire du 20e siècle. Il a présenté sa première collection de haute couture, le 29 janvier 1962.
Après un séjour à l’école de la Chambre syndicale de la haute couture à Paris, Michel de Brunhoff, directeur de Vogue Paris, le présente à Christian Dior, qui l’engage aussitôt comme assistant. À la mort de ce dernier, en 1957, Yves Saint Laurent prend la direction artistique de la maison Dior. Il présente sa première collection, dite Trapèze, en janvier 1958, qui connaît un immense succès. Appelé à faire son service militaire et hospitalisé au Val de Grâce, il est licencié par la maison Christian Dior en 1960.
Yves Saint Laurent décide, en association avec son compagnon Pierre Bergé, de créer sa propre maison de couture, dont la première collection est présentée le 29 janvier 1962 au 30 bis, rue Spontini à Paris. Ils y resteront douze années pendant lesquelles Yves Saint Laurent inventera le vestiaire de la femme moderne : le caban et le trench-coat dès 1962, le premier smoking en 1966, la saharienne et le premier tailleur-pantalon en 1967, les premières transparences et le premier jumpsuit en 1968…
La colère gronde en France. La société change à coup de pavés. Yves Saint Laurent imagine la robe la plus libre qui soit. Elle montre le corps de la femme sans le contraindre. La création fait scandale à tel point que les magazines américains refusent de publier les photos. Le couturier n’aura de cesse de jouer avec ses mousselines transparentes pour magnifier la taille et la poitrine de ses modèles.