La mode brille de tous ses feux en ce moment. La présente édition du Heat Fashion Tour éblouit par le charme des mannequins et la beauté des créations portées sur le catwalk. Le tout offert dans un bel écrin glamour, rehaussé de couleurs, de lumières et de sons.
La grande tournée de la mode hiver 2012 de l’agence Heat se poursuit jusqu’au 28 juillet dans une ambiance qui ravive l’intérêt des professionnels du secteur et du public en général.
Après Bagatelle le week-end dernier, l’équipe de Heat sera dans le complexe Riverside à Rivière du Rempart le samedi 21 juillet avant le grand final du 28 juillet, dans un lieu qui sera communiqué ultérieurement. Pour cette cinquième édition du Heat Fashion Tour, une trentaine de mannequins a été retenue pour présenter les collections des centres commerciaux constituant les différentes étapes de la tournée de l’hiver 2012.
Au total, environ une cinquantaine de magasins aura été mise en avant durant cette tournée de plus d’un mois, à travers vêtements, chaussures et autres accessoires portés sur les différents catwalks. D’où la grande diversité de l’initiative. Dans une ambiance glamour et chic, c’est la mode dans son ensemble qui est célébrée par des tenues modernes, traditionnelles, décontractées, habillées, jeunes, orientales, occidentales…
Rendez-vous
Imaginé en 2010 par le fondateur de Heat, Kit Acheemootoo, le Heat Fashion Tour est devenu “le rendez-vous de la mode” dans le paysage mauricien. Au départ, “beaucoup n’y croyaient pas trop”, confie-t-il. Mais le temps a fini par donner raison à ceux qui ont fait confiance au flair du jeune homme d’affaires, qui a apporté un nouveau dynamisme au monde de la mode à Maurice.
Cette fois encore, Kit Acheemootoo a vu juste. En sus d’offrir une prestigieuse plate-forme de visibilité aux commerçants, l’événement permet également au grand public d’avoir accès à un spectacle de qualité et de découvrir le meilleur de la mode dans différents coins du pays.
Logistique
Avec toute une logistique de son, de musique et de lumière autour du podium et du catwalk, Heat a sorti ce qu’elle a de meilleur techniquement pour assurer un spectacle de haute facture, digne de ses ambitions croissantes. Parallèlement, c’est l’ensemble qui a été revu pour rehausser le niveau des présentations, quitte à bousculer les moeurs locales pour professionnaliser le secteur.
Cette nouvelle manière de faire a surpris les puristes. Mais pour Kit Acheemootoo et son équipe, il était nécessaire de rivaliser avec ce qui se fait ailleurs, tout en braquant l’attention sur les créations dans un cadre approprié. Très vite, les mannequins ont emboîté le pas à l’agence : “Plusieurs prennent soin d’eux-mêmes et se préparent pour faire partie du Fashion Tour”, souligne Kit Acheemootoo.
Niveau élevé
La pertinence de l’événement est grandement reconnue par de nombreux magasins. Ils sont plusieurs à apporter le soutien voulu à l’organisation, allant jusqu’à proposer des ventes promotionnelles pour compléter le concept.
Il y a encore des choses à mettre en place et des améliorations à apporter, reconnaît Kit Acheemootoo. Mais cinq tournées plus tard, la persévérance témoignée et les retouches faites après les précédentes éditions font que le Fashion Tour de l’hiver 2012 a atteint un niveau plus élevé.
Fort de ce succès, Heat s’est fixé d’autres objectifs. Parmi, celui de faire découvrir des nouveaux talents locaux au grand public. Dix jeunes designers ont été retenus pour accompagner l’équipe dans sa tournée. À chaque sortie, les créations de deux d’entre eux sont présentées sur le catwalk, explique Olivier Langevin, Events Manager au sein de l’agence. Dans le passé, la formule a servi de tremplin à des jeunes qui, dans le milieu, se positionnent aujourd’hui parmi les talents émergents. Selon Kit Acheemootoo, cette approche sera davantage développée dans un avenir proche, à travers une collaboration qui se mettra en place avec les centres de formation.
Reconnaissance
Cette année, un concours destiné aux photographes a aussi été lancé. Une équipe a déjà été sélectionnée. Heat fournira une partie du matériel et désignera les mannequins qui devront être photographiés à partir de cette semaine. La sélection du jury se fera ultérieurement. Chez les photographes comme chez les designers, un titre et des prix récompenseront les grands gagnants. Tout cela avec l’objectif d’encourager les métiers liés à la mode et permettre la découverte de nouveaux talents.
Inspiré des grands événements de la mode qui sont organisés ailleurs, le Heat Fashion Tour a convaincu au-delà de nos frontières. La qualité du show offert et le professionnalisme de l’équipe ont convaincu Madame Gucci, qui a assisté au dernier Summer Fashion Tour. “Cela n’aurait pas été accompli si le niveau de notre travail n’avait pas convaincu les professionnels”, estime Kit Acheemootoo.
À la fin de l’année, c’est un autre grand nom de la mode qui sera invité à la prochaine tournée de Heat. La flamme allumée au sein de la mode locale n’en brillera que davantage.