photo illustration

Avec les incidents survenus avant le Break pour le dîner, la Speaker, Maya Hanoomanjee, avait convoqué à son bureau les principaux protagonistes, notamment le ministre Anil Gayan, les députés Rajesh Bhagwan, de même que les deux Whips, pour passer en revue la situation. Les échanges étaient axés sur le volet des incidents avec le ministre accusé d’avoir pris pour cible une communauté spécifique dans le « Honour Killing » et également l’association faite par le ministre entre des membres de l’opposition, en l’occurrence Reza Uteem, Osman Mahomed, Navin Ramgoolam et Razack Peeroo et des trafiquants présumés, Navind Kistnah et Dade Azaree. Sur ce dernier point, la Speaker était parvenue à la conclusion qu’en examinant le document en possession du ministre, elle n’était pas en mesure de vérifier l’authenticité de ces photos. Elle a invité le ministre à se rétracter. Ce qu’Anil Gayan devait faire. Pour ce qui est de l’allusion à une communauté spécifique dans le « Honour Killing » lors d’un séminaire de la MFPA, Maya Hanoomanjee a soutenu que la vérification de l’enregistrement ne révèle pas que le ministre aurait tenu spécifiquement ces propos. « De ce fait, je ne pouvais demander à l’honorable ministre de retirer ces propos », devait-elle ajouter.

Cette décision n’était pas à la satisfaction de l’opposition. Le député Rajesh Bhagwan devait soulever un Point of Order en insistant que le ministre aurait tenu ces propos et qu’il avait à présenter ses excuses. Ce Point of Order, qui fut rejeté par la Speaker, devait donner lieu à un véritable brouhaha, débouchant sur le Walk- out de l’opposition en guise de protestation. Il était alors 22 h 50 et le ministre a pu reprendre son intervention sur le budget.