Pendant toute la semaine, et ce jusqu’au 27 mai, l’Executive Chef Thierry St Mart et le chef Sinkija Laxuman, du restaurant SuhiMe, à l’hôtel Hennessy Park, proposent un menu à la carte. Sera mise à l’honneur une combinaison de leurs expertises et leurs savoir-faire pour une cuisine haute en couleurs et pleine de saveurs.
Pour les amateurs de bonne cuisine avides de découvrir de nouveaux alliages de goût et de saveur, c’est l’occasion de venir tester des associations originales. Comme le maki de filet de boeuf aux asperges vertes, accompagné d’une huile de sésame légèrement pimentée ou encore le coeur de palmiste braisé à la moutarde de mise, chips de potiron et sauce émulsionnée au miel et au wasabi. Les chefs proposent également en entrée des makis au tartare de saumon et avocat servis avec trois sauces japonaises et un assortiment de tempuras au crabe et aux légumes.
Pour les plats de résistance, six nouveautés peuvent être choisies : asperges saisies et légèrement citronnées, sauce au wakame et moutarde de miso?; roulé de poulet cuit au four et céleri-rave, radis et courgette, sauce teriyaki relevée au vinaigre balsamique?; bavette de boeuf en croûte de poivre noir torréfié, riz nishiki sauté à l’ail et sauce aux champignons?; dos de saumon cuit au four et accompagné de champignons, artichauts, pois de Cape et sauce crémeuse au sésame?; ou encore un assortiment de fruits de mer cuit au court, bouillon japonais, riz nishiki légèrement safrané.
L’originalité de leurs créations va jusque dans les desserts, où les chefs proposent un cheesecake au thé vert et espuma au saké?; une trilogie au sésame – crème brûlée, glace et croustillant?; ou encore un assortiment de fruits frais et une soupe au yuzu. Les deux chefs proposent ce savant mélange de saveurs locales et japonaises selon les techniques de cuisson à la française, dont la fameuse cuisson sous vide, laquelle permet à l’aliment d’être cuit à une juste température tout en maintenant le goût. Pour le directeur de l’hôtel, Julien Glannes, « les deux chefs offrent une expérience gastronomique » aux Mauriciens. « Au lieu de toujours se rendre dans les mêmes lieux pour manger la même chose, ils ont voulu proposer quelques nouveautés. » Et de préciser qu’il ne s’agit ni d’un festival japonais ni mauricien, mais bien d’une cuisine fusion avec une expérience européenne. Julien Glannes note que tous les produits utilisés sont frais et de choix. L’hôtel, souligne-t-il, est certifié ISO 2200, ce qui garantit une hygiène alimentaire.