Une façon de découvrir les terres du sud de l’île

Le Heritage Trail, avec la présence de nombreux coureurs locaux et internationaux, est aussi connu pour son aspect philanthropique. Pour la seconde année consécutive, il soutient l’association Haemophilia Association of Mauritius (HAM), qui récolte à la fois des fonds pour le traitement des enfants atteints d’hémophilie et la sensibilisation des gens autour de cette maladie. Au niveau sportif, ce rendez-vous disputé le week-end dernier a souri au Sud-Africain Tabang Madiba, victorieux de l’épreuve de 55 km.

Quatre épreuves, à savoir 55 km, 21 km, 10 km et Le Kids Fun Jog (3 km) avaient réuni un total de 825 participants sur les terres du sud de Maurice dont celles de Baie-du-Cap, Chamarel, du Parc National et du Heritage Nature Reserve avec une arrivée à la Place du Moulin à Bel Ombre. Thabang Madiba, qui a bouclé les 55 km du parcours principal en 5h58′, ne s’est pas montré insensible à ce trail. « The Heritage Trail was hard but worth the effort. You have the opportunity to cross private properties and admire wonderful landscapes. Being at the Heritage resort was also a fantastic experience », a-t-il laissé entendre après sa victoire.

« L’Heritage trail permet de vraiment faire découvrir l’intérieur de l’île à travers la réserve (Heritage Nature Reserve), les resorts », déclare Candice Couacaud — PR & Communication Manager-Veranda & Leisure Hospitality Ltd. « Nous nous sommes associés à l’Héritage Trail car cela véhicule les valeurs auquel le groupe Rogers s’attache : le leadership, la persévérance et la solidarité » rappelle pour sa part Christine Decosta — Communication Officer de Rogers.
Arvind Bundhun, directeur de la MTPA indique qu’« après les JIOI qui ont donné un rayonnement régional et international, nous sommes heureux de pouvoir nous associer avec le Heritage Trail qui se distingue comme un événement phare dans le calendrier sportif du pays. Le tourisme sportif prend un essor considérable à l’international et nous tenons à développer ce segment à l’île Maurice. »

Jordasen, membre de l’association HAM et aussi atteint de cette maladie, a partagé son expérience du Heritage Trail. « Étant hémophile, je ne peux pas pratiquer de sport. Cependant, j’ai eu l’occasion d’être présent pour la première fois à cet événement et j’ai adoré l’atmosphère».