Comme ce fut le cas samedi dernier, ils seront dix au départ de l’épreuve principale réunissant les sprinters des classes 1 & 2 détenant un rating de 50 ou plus. Avec cinq chevaux figurant dans les entrées, l’entraînement Gujadhur n’a pas fait mystère de son intérêt pour cette épreuve mais pour être en accord avec les règlements, Ramapatee Gujadhur a porté son choix sur Silver Bluff et Ryder Cup tandis qu’Eskimo Roll, Azapel et Soweto Slew resteront à l’écurie. Même s’il a été délaissé par Jeanot Bardottier, on portera notre choix sur Silver Bluff qui, à notre avis, peut mettre tout le monde d’accord au finish.
Le moins que l’on puisse dire c’est que cette épreuve ne sera pas courue à une allure de sénateur avec la présence des véloces Streetbouncer, Ryder Cup, Wieland et autre Zhan Hu. Ce qui devrait permettre à un finisseur de se manifester mais encore faut-il qu’il ne soit pas trop distancé car dans un champ aussi fourni, il risque de se retrouver devant un rideau de chevaux à l’emballage final. A voir de plus près la carte, c’est Silver Bluff qui pourrait être le mieux placé des finisseurs dans le parcours. La doublure de l’entraînement Gujadhur possède une bonne mise en action, et fort de sa quatrième ligne, on le voit capable de suivre en position idéale. Kevin Ghunowa n’aura qu’à attendre la fin des false rails pour passer franchement à l’offensive. Il reste une des premières chances de l’épreuve.
La dernière course de son compagnon d’entraînement, Ryder Cup, doit être mise aux oubliettes car c’est la première fois qu’il a terminé hors des accessits. Selon son entourage il fut incommodé peu avant le départ en raison de son compagnon d’écurie Silver Bluff qui faisait des siennes juste à côté. Ryder Cup possède, certes, une bonne vitesse d’excution mais on ne le voit pas prendre la mesure de Streetbouncer au départ. Il pourrait se retrouver sur l’arrière-main du meneur s’il ne parvient pas à trouver les barres tôt. Tout dépendra donc de son placement dans le parcours. Mais sur ce qu’il a réalisé au Champ de Mars, Ryder Cup mérite d’être respecté d’autant que c’est la première fois qu’il sera associé à Jeanot Bardottier.
Arctic Sun est un autre finisseur qui devrait faire parler sa bonne pointe de vitesse terminale. L’élève de Patrick Merven nous revient après sa belle victoire de la 15e journée sous la selle de Swapneel Rama. C’est un coursier qui fait bien sur la fraîcheur et une place est dans ses cordes.
Recall To Life se retrouve dans le même cas de figure qu’Arctic Sun puisqu’il renouera avec la compétition après un break de cinq semaines. On retiendra qu’il ne portera pas des visors cette fois, ce qui fait qu’on devrait le retrouver plus en retrait dans le parcours. Reste à savoir si ce changement de tactique l’aidera à mieux s’exprimer.
L’écurie Perdrau présente Abington et Kalinago. Si ce dernier n’a pas été gâté à l’heure du tirage au sort des lignes, on ne peut en dire autant pour Abington qui partira à la corde. Confié à Sunil Bussunt, on le voit capable de causer un upset dans ce lot, lui qui est habitué à courir en meilleure compagnie.
Comme mentionné plus haut, le dépositaire du rythme devrait être Streetbouncer qui n’aura que le poids de son jockey sur le dos. Mais Hoolash devra doser ses efforts car non seulement l’opposition est redoutable, mais il n’a aussi pas encore fait ses preuves sur la distance. On se demande jusqu’où tiendra-t-il?
En ce qu’il s’agit de Wieland qui nous revient après dix mois d’absence et Zhan Hu qui aura contre lui de partir complètement de l’extérieur, leurs tâches ne s’annonce pas de tout repos.