Le Conseil international des Jeux des îles de l’océan Indien (Cij) a organisé une cérémonie, hier à l’hôtel The Wharf, pour remettre des médailles à 17 personnes pour leur contribution à cet organisme. Parmi, l’on retrouve trois Mauriciens, nommément Jean-Roland Delaître, Ram Ruhee — tous deux décédés — et Yves Fanchette.
Le président du Cij, le Réunionnais Jean-François Beaulieu, a effectué un bref rappel de l’histoire du Cij, qui fête ses 33 ans cette année, avant de procéder à la remise des médailles aux différents récipiendaires. Les trois Mauriciens qui figuraient parmi n’avaient pas de représentants et leurs médailles ont été remises à Vivian Gungaram, secrétaire général du Comité national olympique mauricien (CNOM) et membre du Cij.
Pour information, Jean-Roland Delaître a été président du CNOM de 1971 à 1984 et a occupé la même fonction au sein du Cij, de 1975 à 1980. Ram Ruhee a été l’un des membres fondateurs du Cij et secrétaire général du CNOM et membre du Comité international olympique. Yves Fanchette, pour sa part, a été commissaire général des JIOI de 1985 et secrétaire général du comité organisateur de ceux de 2003. Il a aussi assuré la traduction de la Charte des Jeux du français à l’anglais.
« Le Cij a pris une très bonne initiative en honorant ceux qui ont milité pour l’avancement du sport dans l’océan Indien. C’est le CNOM qui a recommandé les noms des trois récipiendaires mauriciens car ils ont contribué à pérenniser les Jeux. Je suis très fier de recevoir ces médailles au nom de ces personnes. D’après les exigences du Cij, ces médailles seront remises lors d’une réception que le CNOM organisera à Maurice bientôt. Le président du Cij sera invité à cette occasion », a déclaré Vivian Gungaram.
Les autres récipiendaires sont l’ancienne et l’actuel ministres des Sports des Seychelles, Sylvette Pool et Vincent Mériton respectivement, les Réunionnais Robert Ardon et Guy Dupont, les Malgaches Henri Roger Naturel et Solo Rajaonarivelo, les Seychellois Antonio Gopal, Hugues Adam et Éric Arnephie, les Comoriens Mohamed Farahane, Said Salim Djae et Ibrahim Ben Ali, le Maldivien Mohamed Zahir Nazeer et le Mahorais Blaise Henry.