Le jockey brésilien Fausto Durso, qui avait exercé la saison denière pour le compte de l’écurie Rameshwar Gujadhur, a été assassiné par l’ex mari de sa compagne au Bresil, hier. La triste nouvelle a été annoncée à l’état major de l’écurie par Eduardo Perez, son interprète, son agent, son confident et inséparable pote chilien. Ce dernier accompagnait toujours le jockey où il allait, même à Maurice. «On est attristé par cette nouvelle», a déclaré Subiraj Gujadhur hier soir. «Il avait laissé une très bonne impression à l’écurie.»
Sentiment aussi partagé par Didier Huree, copropriétaire de Captain Magpie: «C’est un des meilleurs jockey que j’ai vus à l’oeuvre à Maurice. C’est très triste d’apprendre son décès». Durso, 40 ans et 1,54m pour 53 kilos, a roulé sa bosse durant ces deux dernières décennies à Macau, Hong Kong, Corée, Malaisie, Dubaï avant de mettre le cap sur Maurice l’année derniere. Durso avait frappé les esprits dès sa première journée mauricienne avec un pick up ride sur  Mr Black Tom (Foo Kune). Le lendemain, il crée la surprise du chef avec Polar Bound, outsider à Rs 6000, offrant à l’entraîneur Rameshwar Gujadhur le premier Barbé de son écurie. «It was fantastic. Everybody at the stable was happy …». Le même jour, il complétait son doublé avec Chequer.  
Malheureusement, son séjour à Maurice fut de courte durée.  Le samedi 28 juin, lors de la  17e journée, il écopa de 20 semaines de mise à pied assortie de Rs 100 000 d’amende pour sa monte sur Germmayze Street . Ce dernier avait fait une course kamikaze contre Albert Mooney avec pour conséquence que la victoire de cette course principale est allée au compagnon d’écurie de Gemmayze Street, Captain Firth (David) de l’écurie Foo Kune. Fausto Durso devait meme quitter le pays en catimini.