C’est sous les grosses averses que le ministre mauricien de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, s’est rendu au Village des Jeux hier aux alentours de 12h30. Le déjeuner qu’il devait prendre avec les athlètes mauriciens dans le restaurant du Village n’a finalement pas eu lieu comme prévu. Finalement, il a dû se contenter de sa suite pour le déjeuner. Mais au préalable, il a quand même fait la tournée des tables où athlètes et dirigeants prenaient leur repas.
Les grosses averses qui sont tombées sur Mahé depuis jeudi soir ont bouleversé presque toutes les donnés sur Victoria et ses environs. À tel point que beaucoup aux Seychelles, mais surtout au Village des Jeux, ont cru qu’il fallait faire une croix sur la cérémonie d’ouverture. La visite annoncée pour 10h30, puis repoussée vers 12h30, de Devanand Ritoo n’a pas échappé aux aléas du mauvais temps.
Tout le monde attendait que la pluie cesse pour commencer le déjeuner mais, finalement, les athlètes, pressés par les séances d’entraînement et les consignes à respecter pour la cérémonie d’ouverture, n’ont pas attendu pour commencer à manger. Ce qui a quelque peu forcé Devanand Ritoo à passer table par table pour parler avec les athlètes, préoccupés par la compétition qui commence aujourd’hui. 
Entre-temps le ministre a été rejoint par plusieurs dirigeants venus aux Seychelles pour encourager les athlètes durant la compétition, dont Kris Appadoo, Désiré Tsang, Giandev Moteea, Vincent Rogers, Mary-Anne Joyjob, Emma Taikie et les représentants du ministère de la Jeunesse et des Sports.
Cela n’a pas empêché le ministre de partager quelques mots avec à peu près tout le monde présent dans la salle à manger. Au Mauricien qui l’interrogeait après sa tournée, le ministre Ritoo dira qu’il constate avec satisfaction que les athlètes « sont déjà dans leur élément et n’attendent que le début de la compétition. »
Et d’ajouter : « Il ne fait pas l’ombre d’un doute que la confiance est de mise chez les Mauriciens. La situation au Village commence à s’améliorer et nous avons aussi mis à leur disposition des ventilateurs pour améliorer les conditions la nuit. Je pense qu’il est vraiment l’heure de la compétition. Hier (jeudi), notre équipe de football a bien défendu ses chances contre les Maldives. Cette équipe m’a un peu surpris par son niveau. Néanmoins, j’espère que contre les Seychelles ce samedi (aujourd’hui) on va assurer. Je suis aussi rassuré que les blessures ont été soignées. »