Présent hier soir dans sa circonscription, plus précisément dans la région de Plaisance, le leader du MMM a maintenu que le chèque de Rs 10 M que son parti a obtenu l’année dernière ne proviendrait pas de la BAI, car il serait émis par une banque. Paul Bérenger a également défié le gouvernement de venir avec un projet de loi portant sur le financement des partis. Il dit toutefois « douter de la volonté » de l’Alliance Lepep d’aller de l’avant avec un tel projet. S’agissant de la gestion du pays, le leader du MMM estime que sir Anerood Jugnauth « ne serait plus en mesure de diriger le pays », ajoutant que la « performance » du chef du gouvernement lors de sa conférence de presse hier « donne des indications » sur ce qu’il avance.