Le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui dirige une délégation mauricienne au High Level Dialogue of the Belt and Road Forum à Beijing, a plaidé hier pour la facilitation du commerce mondial. Ce forum est une initiative de grande envergure à laquelle participent des représentants de nombreux pays.
La délégation comprend aussi la Secrétaire aux Affaires étrangères, Usha Dwarka-Canabady, le Senior Adviser au ministère des Finances, Gérard Sanspeur, le Senior Adviser au bureau du Premier ministre, Georges Chung Tick Kan, et le Chief Executive de la Financial Services Promotion Agency (FSPA).
Le ministre des Affaires étrangères est intervenu lors de la session plénière du forum dimanche. Il a abordé la question de la facilitation du commerce. Vishnu Lutchmeenaraidoo a mis l’accent sur la nécessité d’avoir un cadre d’échanges qui soit simple, prévisible et transparent afin de rendre le commerce mondial plus fluide et plus efficient. Il a situé les enjeux de la facilitation du commerce par rapport au potentiel de l’économie africaine.
Le commerce régional et international est un axe majeur de l’initiative La Ceinture et la Route. Les problématiques de la connectivité et de la logistique posent de sérieux défis aux pays en développement, a rappelé le ministre.
En sus du High Level Dialogue of the Belt and Road Forum, des rencontres entre le chef de la diplomatie mauricienne et les membres du gouvernement chinois sont prévues. En parallèle, les membres de la délégation mauricienne se livreront à des activités de prospection d’investissement.
Maurice et la Chine sont engagées dans un nouveau partenariat stratégique qui touche à plusieurs chantiers de croissance, dont l’ouverture vers l’Afrique.
Dans son discours inaugural, le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, a fait l’historique de la Route de la soie. Il a rappelé que c’est à son initiative que la Route de la soie dans sa dimension économique ainsi que la Route de la soie maritime au XXIe siècle ont été lancées. « The Belt and Road Initiative is rooted in the ancient Silk Road. It focuses on the Asian, European and African continents, but is also open to all other countries. All countries, from either Asia, Europe, Africa or the Americas, can be international cooperation partners of the Belt and Road Initiative. The pursuit of this initiative is based on extensive consultation and its benefits will be shared by us all », a dit Xi Jinping