Les enquêteurs de la CID de la Central Division se retrouvent depuis vendredi soir avec un high-profile case sur les bras. En effet, la résidence du leader du MSM, Pravind Jugnauth, située dans la région de Vacoas, a été cambriolée alors que le politicien est actuellement en déplacement à l’étranger.
À ce stade, aucune indication n’est disponible quant à la valeur des objets emportés. Kobita Jugnauth, l’épouse du leader du MSM, a dressé une liste des articles volés. Celle-ci comprend un revolver, deux passeports mauriciens, plusieurs clés, une Firearm Licence et d’autres documents ayant trait à cette arme à feu. Dans sa déclaration consignée à la police vers 1h, hier matin, Kobita Jugnauth a fait comprendre qu’en l’absence de son époux, ses deux filles et elle devaient quitter leur résidence à 20 h 00 pour se rendre à un dîner à Floréal.
Peu après, elle devait faire demi-tour et revenir vers 20 h 25, car elle avait oublié quelque chose. À son retour, elle devait constater que la fenêtre de sa chambre était ouverte. L’assistance de la police fut immédiatement demandée. Ce n’est qu’après l’arrivée des policiers que Kobita Jugnauth découvrira que les objets susmentionnés, qui se trouvaient dans un coffre-fort, avaient été emportés.
Dans la soirée de vendredi à samedi, le watchman de la résidence, Ramphul Soondur, 45 ans, habitant Rose-Belle, a été interrogé par les enquêteurs . Cependant, il n’a pas été inquiété davantage à ce stade de l’enquête policière, et il a été autorisé à regagner son domicile. Des éléments du Scene Of Crime Office (SOCO) et des chiens renifleurs ont passé les lieux au peigne fin afin de relever tout indice susceptible de faire progresser l’enquête. L’une des premières constations est qu’aucune effraction n’a été relevée. L’enquête se poursuit.
Par ailleurs, les informations disponibles de sources policières indiquent que, depuis quelque temps, plusieurs vols ont été enregistrés dans la région de Vacoas, principalement chez des propriétaires en déplacement à l’étranger.