La ministre indienne des Affaires étrangères, Preneet Kaur, a procédé au lancement du logo et du site internet de la prochaine conférence internationale de la langue hindi qui se tiendra à Johannesburg en Afrique du Sud en septembre prochain. C’était la semaine dernière, lors d’une cérémonie organisée à New Delhi.
« Bhasha Ki Asmita Aur Hindi Ka Vaishwik Sandarbh » (Ndlr : The importance of language and the international status of hindi) est le thème phare de cette neuvième conférence qui aura lieu du 22 au 24 septembre.
Dans son discours de circonstance, Mme Kaur devait souligner la participation croissante aux conférences internationales sur la langue hindi. Elle affirme que des efforts sont entrepris pour attirer les jeunes et les étudiants à ces manifestations.
À la presse, Preneet Kaur devait soutenir que l’organisation de ces conférences est une fierté pour l’Inde, la langue hindi étant sa langue officielle. Elle ajoute que jusqu’à présent, les conférences sur la langue hindi ont été organisées dans des pays qui ont une forte diaspora indienne. Elles ont par conséquent une signification particulière pour elle.
Pour sa part, Satyavrat Chaturvedi, parlementaire indien et membre du Steering Committee de la conférence, devait parler de la pertinence de tenir de telles manifestations. « La culture et la langue d’un pays définissent son identité. India, too, is recognized all over the world for its composite culture and language », dit-il.
Le site internet de la conférence est bilingue, en anglais et hindi. Il peut être consulté à l’adresse www.vishwahindisammelan.gov.in. Il comprend des informations mises à jour de l’événement, que ce soit sur les thèmes qui seront abordés ou le programme des conférences. Des informations et directives sur l’inscription des participants de l’Inde ou d’ailleurs, du logement, du transport ou du visa sont aussi fournies. Les intéressés pourront aussi trouver dans les archives du site des informations sur la conférence précédente.
Selon un communiqué émis par le ministère indien des affaires étrangères, le choix du logo s’est fait après un concours national organisé par le ministère de tutelle.