L’epreuve phare de cette journée inaugurale, The Hinterland Cup, courue en l’honneur de l’ancien crack de l’écurie Gujadhur, s’annonce palpitante avec sur le papier plusieurs prétendants à la victoire finale. Même s’il se mesure à plus forte opposition, Albert Mooney, sur sa forme actuelle, peut mettre tout le monde d’accord.
Cela fait plusieurs semaines que le porte-drapeau de l’écurie Rousset attire les regards à l’entraînement et son travail de mardi sous la selle de son jockey fétiche, Johnny Geroudis, a été tout simplement sensationnel. Plus maniable par rapport à la saison dernière, Albert Mooney, qui a hérité de la corde, sera idéalement placé dans le dos de son compagnon d’écurie Chief Mambo, le probable pacemaker et qui tentera de l’emmener le plus loin possible. Dans ces conditions la monture de Geroudis sera un os dur à croquer dans la dernière ligne droite.
Tandragee, de l’écurie Gujadhur, se présente comme son challenger principal. Le vainqueur de la Coupe d’Or 2012 n’a pas connu une saison 2013 extraordinaire, mais ses prestations matinales laissent à penser qu’il retrouve graduellement son meilleur niveau. Même s’il n’a pas hérité de la meilleure des lignes, on ose croire que Noël Callow suivra avec attention les manoeuvres d’Albert Mooney pour garder ses chances intactes. Sur sa bonne forme du moment, Tandragee peut donner du fil à retordre au favori en fin de parcours.
Liquid Motion vient défendre son titre de cheval champion 2013 contre des chevaux qui, sur le papier, semblent à sa portée. Victime d’ennuis de santé aprèes sa belle prestation dans la Coupe d’Or en fin de saison dernière, le coursier de Patrick Merven semble rétabli comme en témoigne sa belle prestation de mardi matin. Puissant finisseur, il aura son mot à dire.
Mining Prospect, qui est passé à l’écurie Allet durant l’intersaison, semble dans une forme appréciable en ce début d’année. On le voit capable de se battre pour une place.
Casey’s War de l’écurie Maingard a triomphé d’entrée la saison dernière. Il jouit certes d’une bonne condition mais semble barrer par son lourd handicap et sa ligne extérieure.
Elusive River sera le porte-drapeau de l’écurie Foo Kune. Il retrouve Derreck David avec qui il a failli causer une grosse surprise la saison dernière. Sur sa valeur sud-africaine, il n’a rien à envier aux favoris. A la faveur d’une course rondement menée, il peut faire sentir sa présence au finish.