1.22.21. C’est le nouveau temps référentiel sur 1400m au Champ de Mars depuis hier. Cette performance chronométrique exceptionnelle a été réalisée par Green Keeper, vainqueur de l’épreuve principale de cette journée. Le coursier entraîné par Gilbert Rousset effaça, du coup, le nom de Molten qui figurait sur les tablettes depuis le 13 septembre 2008 avec un chrono de 1.22.99. Auparavant, Johnny Geroudis s’était imposé sur Chief Mambo pour reprendre seul le tapis de leader chez les jockeys avec 35 réalisations — son établissement réussissait le triplé avec Cheerful News. Le champion sortant Robbie Burke a toutefois sauvé les meubles dans l’épreuve de clôture sur Snappy qui établissait un nouveau class record sur 1365m. L’Australien attaché à l’établissement S. Henry, Jason Holder, s’est, lui, signalé sur l’outsider Champ In Action dans la deuxième avant de doubler la mise sur Traianius. Southern Heights a réussi un petit exploit en enregistrant sa cinquième victoire consécutive, tandis qu’un peu plus tard, Joe’s Legacy ouvrait son compteur avec la manière sur notre turf.
—    Quatre nouveaux class records
—    La première de Joe’s Legacy
On s’attendait à une arrivée disputée dans l’épreuve phare de ce rendez-vous, le Azury – Ocean Front Residential Trophy qui accueillait les chevaux de C2 sur 1400m avec la présence, entre autres, de National Play, I’ll Be Back et Alitalia. Mais cela s’est finalement avéré la course d’un seul cheval, en l’occurrence, Green Keeper qui a dégoûté ses adversaires après avoir dicté sa propre allure. Il s’imposa par plus de 3L et inscrivit un nouveau record de la distance avec un chrono inférieur de 78 centièmes de seconde à la marque de Molten établie en 2008.
Gilbert Rousset et Johnny Geroudis avaient tenté un joli coup tactique, car ils avaient profité de l’absence d’un réel front runner pour adopter la tactique de la course à l’avant cette fois. Green Keeper n’avait eu effectivement aucune peine à s’emparer du commandement devant I’ll Be Back qui avait pourtant pris un meilleur départ. Joorawon ne bouscula pas sa monture sur la partie initiale. Ce qui avait permis à Modern Monet de lui ravir la deuxième place. National Play n’avait pu surmonter le handicap de son couloir extérieur et, était condamné en troisième épaisseur sur tout le parcours, il s’était montré ardent et était, selon son cavalier, déjà un cheval battu dans la descente. Alitalia était tout juste derrière à l’extérieur de Chivas qui précédait Mzingeli, Polar Falcon, Strike Again et Teamog respectivement. Geroudis avait filé les rênes de sa monture qui imprimait une allure sélective. L’écart avait commencé à se creuser au poteau des 600m où Green Keeper comptait environ 2 longueurs et demie sur Modern Monet. I’ll Be Back avait déboîté à environ 400m de l’arrivée pour se rapprocher à l’extérieur du cheval de l’écurie Gujadhur qui n’accélérait pas. Le protégé de Gilbert Rousset aborda la ligne droite avec une bonne marge de manoeuvre, mais vu le rythme soutenu qu’il avait imprimé, on pensait qu’il allait vite sentir la menace de ses poursuivants. Mais lorsque Geroudis lui a demandé un nouvel effort, Green Keeper accéléra à nouveau pour contenir l’assaut de I’ll Be Back avec assurance. Il s’imposa par trois longueurs et demie.
L’épreuve précédente était revenue à ce même Geroudis qui avait fait montre de plus de patience sur Chief Mambo. Prince Paseo avait été sollicité à l’ouverture des stalles pour essayer de s’installer en tête, mais Always A Pleasure qui s’élança du premier couloir s’était montré plus véloce. Ainsi après avoir tenté le coup sur un peu plus de 200m, Chisty décida de suivre dans le sillage du cheval de l’écurie R. Gujadhur qui était parti sur des bases ultra élevées. Troisième en descente, Chief Mambo avait commencé à se rapprocher à partir de la route, mais on pouvait constater qu’il progressait sans que son cavalier n’ait à lui demander d’effort. Ainsi, Chief Mambo accrocha le meneur dans la dernière courbe et lorsque Geroudis le rééquilibra, il devait sortir un joli coup de reins pour résister à Uly qui penchait à l’intérieur sur les derniers 100m.
Si Geroudis réussit le doublé, Robbie Burke n’a pas été en reste. L’Irlandais n’a pas laissé passer sa chance sur Snappy qui n’a fait que confirmer sa récente victoire dans l’épreuve de clôture où il faisait figure d’épouvantail. King’s Bench et Eternal Light étaient les plus rapides à l’ouverture des boîtes, mais Burke avait insisté de son couloir intérieur pour vite prendre les choses en main. Democratic Man suivait en troisième position à l’extérieur tandis que Caramel King était condamné en épaisseur sur tout le trajet. Le cheval de l’écurie Gujadhur avait lancé la course sur des bases élevées pour entrer en vainqueur dans l’ultime ligne droite. A l’arrière, on se battait uniquement pour les places, et c’est Pride Of Prussia qui s’était montré le plus percutant sur les barres pour échouer à un peu moins de 2L du vainqueur. Snappy arrêta le chronomètre à 1.21.89. Ce qui constitue un nouveau record sur 1365m pour la C7/8.
Champ In Action toujours vert à 10 ans
Ils n’étaient pas nombreux les turfistes à manifester leur joie après le résultat de la deuxième épreuve. Et pour cause ! La victoire est revenue à un gros outsider Champ In Action, âgé de 10 ans, qui est venu régler à l’issue d’une belle fin de course Le Mistral qui était le mieux coté de la course. Pieces Of Eight avait tenté de prendre le train à son compte, mais il n’avait pu trouver la corde vu l’insistance de Le Mistral qui s’élança du premier couloir, et la présence de Ketchup à son intérieur. Baynesfield suivait tranquillement en quatrième position sur les barres devant Disclosed Duel, Tangerine, Champ In Action, Captain James Cook, Shakleton et Royal Ransom qui s’était montré lent au départ. Le cheval de l’écurie Merven imprima une allure régulière. Pieces Of Eight et Baynesfield se montrèrent menaçants dans la dernière courbe, mais la monture de Geroudis ne put prolonger son effort jusqu’au bout. Baynesfield semblait pouvoir forcer la différence, mais son cavalier ne put l’accompagner comme il se doit vu qu’il versait à l’intérieur. Entre-temps, Champ In Action s’amenait en force à l’intérieur de Pieces Of Eight. Le Mistral donna l’impression de pouvoir tenir jusqu’au bout, mais le représentant de l’établissement Serge Henry refit tout son retard pour le surprendre dans les derniers mètres. La déception vint de Royal Ransom qui ne put jamais quitter l’arrière-garde.
L’écurie Serge Henry doubla la mise par l’intermédiaire de Traianius sur lequel Jason Holder fut l’auteur d’une nouvelle sage course d’attente. Il y avait eu lutte sur la partie initiale, mais c’est le représentant de l’établissement M. Ramdin qui avait trouvé la position tête et corde après environ 200m de course. Space Man était condamné en troisième épaisseur au passage du but pour la première fois avant de se retrouver à l’extérieur de Palm Of Peace. Mac Mufti était contraint de suivre en troisième épaisseur devant Lovesgotaholdofme. Traianius suivait tranquillement en sixième position côté corde et précédait Benjamen Boo, What Price, Gymnast, Coctail Parade et Moot Call qui avait buté peu après l’ouverture des stalles. Seul en tête, Meetoo avait laissé souffler sa monture en descente avant d’accélérer à 600m de l’arrivée. Très vite, il avait fait le trou pour aborder la dernière courbe avec de solides prétentions. Le favori avait déboîté à environ 350m de l’arrivée pour s’amener avec tout son momentum à la poursuite du fuyard. Ce dernier montra des signes de faiblesse à mi-ligne droite et Traianius qui était full of running ne se fit pas prier pour le dominer assez finalement.
Five in a row
Vainqueur de ses quatre precedentes courses, Southern Heights a continué sur sa lancée pour enlever sa cinquième victoire consécutive dans Les Hauts Champs – Trophée Maison Esplanade, sa quatrième sous la conduite de Rai Joorawon. Une fois de plus le protégé a fait ce qu’il sait faire le mieux, soit dicter le train. Et à ce jeu, il s’est, une fois de plus, avéré le plus fort. Son principal adversaire annoncé, Good Grief suivait tranquillement dans le sillage du meneur à l’intérieur de Quickshot. Nullement inquiété, Joorawon avait pu laisser souffler sa monture dans la descente avant de durcir l’allure à la rue du Gouvernement. Good Grief fut incapable de changer de vitesse dans l’ultime ligne droite. En revanche, Count Me In qui avait longtemps été aperçu parmi les derniers, terminait en force au milieu de la piste, mais il se contenta de la deuxième place à l’arrivée. Ipse Dixit complétait le quarté.
Le retrait de Bolting Cat fit que la quatrième épreuve s’annonça plus ouverte. Si Single Tempo était le plus prisé par les parieurs, la victoire est revenue au représentant de l’écurie Foo Kune, Joe’s Legacy, qui montra son meilleur visage à sa cinquième sortie pour surclasser le lot. Du reste, le vainqueur améliorait le class record de Umhlanga par 60 centièmes avec un chrono de 1.23.90 sur les 1400m. Hail Atlantis avait assuré un rythme sélectif à l’épreuve devant Raga Muffin et Single Tempo qui avait à son extérieur Joe’s Legacy. Michael Cahill avait demandé un premier effort à sa monture à la route, avant d’attaquer franchement le meneur à l’entrée de la ligne droite finale. Single Tempo était sans réaction, contrairement à son compagnon d’écurie Silent Screen qui en avait toujours sous les sabots. Cependant, c’était insuffisant pour pouvoir inquiéter Joe’s Legacy qui se détacha irrésistiblement sous la monte énergique de Michael Cahill pour l’emporter facilement.
L’épreuve d’ouverture réservée aux cavaliers mauriciens de la catégorie B n’a pas livré de surprise. Elle a servi les desseins du favori Cheerful News qui en profitait pour signer sa première victoire de la saison tout comme son apprenti Krish Gundowry qui ainsi ouvrait son compteur 2011. La ligne droite de cette épreuve avait été marquée par une interférence du meneur Addition à l’encontre du vainqueur, et la sirène avait retenti avant le retour des chevaux au paddock pour annoncer une enquête d’office des commissaires des courses sur cet incident. En effet, le représentant de l’écurie Maigrot avait versé à l’intérieur à mi-ligne droite, gênant Cheerful News qui avait dû être repris à l’extérieur par Gundowry. Mais lorsqu’il avait retrouvé son rythme, l’élève de Gilbert Rousset a refait du terrain à chaque foulée pour coiffer Addition au poteau. Bonne fin de course de Rambo Rouge qui est venu compléter le podium devant la nouvelle unité entraînée par Ricky Maingard, The Sneaker.