L’entourage de Black Cat Back n’a sûrement digéré la dernière défaite de ce cheval. Surtout la manière avec laquelle il a été poussé à sortir de son pas. C’est donc sur un air de revanche qu’il foulera la piste surtout qu’il retrouvera sur sa route un certain Wall Tag.

La question que bon nombre de turfistes se posent est qui de Black Cat Back ou de Wall Tag est le plus rapide. Lors de leur dernière confrontation c’est le premier nommé qui avait l’avantage de la ligne (3 contre 7). Cette fois, c’est le représentant de Vincent Allet qui a obtenu une meilleure ligne (3 contre 8). De plus, Wall Tag recevra 2kg du son adversaire alors qu’ils avaient concouru à poids d’âge lors de la 26e journée. On persiste toutefois à croire que la monture d’Olivier Plaçais est la véloce et qu’il aura vite le dessus pour diriger les opérations. La tactique qui sera employée par Wall Tag devra alors être suivie de près. Est-ce que Derreck David tentera de faire le forcing une nouvelle fois.

Certes, il peut arguer qu’il porte moins de charge que son adversaire. Mais il doit aussi se demander si cette option sera à coup sûr à l’avantage de son cheval. Dans l’éventualité où Wall Tag conserve l’avantage de la corde et mène les opérations, peut-on envisager de voir Black Cat Back lui rendre la monnaie de sa pièce. Ce n’est pas impossible, mais tel ne devrait pas être le cas. Si Black Cat Back peut se détendre tranquillement à l’avant, il ne sera pas battu.

Dans l’éventualité où c’est Wall Tag qui mène les opérations, on pense néanmoins Black Cat Back capable de le reprendre au finish. Toutefois, si on assiste à une lutte à l’avant, les deux paieront de leurs efforts et la course reviendra alors à un finisseur. Le premier qu’on a en tête est l’autre représentant de la casaque bleu électrique et écharpe rouge, Table Bay avec Janot Bardottier sur le dos. Il est cette fois mieux placé au départ et paraît donc capable de suivre de plus près qu’il ne l’avait pas dans The Princess Margaret Cup. Il faut le retenir dans toutes les combinaisons. Baritone revient lui aussi à la charge après son échec dans la classique du sprint. Pour la toute première fois, il n’est pas associé à Cédric Ségeon et sa monte a été confiée à Eric Ngwane. On sait qu’il est le meilleur finisseur du lot.

Toutefois, il se retrouve souvent avec un trop gros retard à combler en fin de parcours. Mais, dans son meilleur jour, il peut tout retourner en sa faveur. On retrouve Nebula après sa mauvaise course dans le Maiden. Il est aligné sur le parcours sur lequel il a remporté son unique course au Champ de Mars. On pense toutefois que l’épreuve du jour est considérée comme une mise en jambes en vue de sa participation dans La Coupe des Présidents. Mais on aurait tort de l’écarter complètement.

Woljayrine revient lui aussi et il porte à nouveau des œillères. Va-t-il se montrer ardent ou pas ? Il est associé à Pravesh Horil qui, on le sait, possède de bonnes mains. L’entourage du cheval s’attendait à bien mieux de lui cette saison, mais il court toujours derrière son premier succès. Dawn Raid semble être dans la même perspective que Nebula. On préfère le revoir. Copper Force a tellement déçu qu’on préfère le voir d’abord progresser. Reste Ideal Secret qu’on n’a pas revu en compétition depuis la 17e journée. Il semblerait qu’il a été préféré à Perovskia. Avec sa petite charge, il peut espérer réaliser un truc et surprendre ses adversaires.