Cette cinquième journée a vu la domination des favoris qui ont enlevé 7 des 8 épreuves au programme, Nordic Warrior tirant son épingle du jeu parmi les outsiders avec une convaincante victoire dans la course principale. C’était d’ailleurs la seule victoire d’un jockey mauricien, en l’occurrence Vinay Naiko, puisque les Sud-Africains, Donovan Mansour et Derreck David, qui en profitait pour signer sa centième victoire sur notre turf, se sont offert un triplé chacun, tandis que Noel Callow enregistrait son premier succès pour le compte de son nouvel employeur sur Triad Of Fortune. Malgré une faible moisson, Ricky Maingard conserve la tête du classement, mais il compte seulement Rs 183 000 d’avance sur Rameshwar Gujadhur qui a grimpé à la deuxième place au détriment de Rousset.
La qualité était au rendez-vous dans l’épreuve principale de la journée réservée aux coursiers détenant un Rating de 50 ou plus sur 1365m avec les vainqueurs classiques, One Cool Dude, Silver Bluff, des réguliers Albert Mooney, Nordic Warrior, Roman Manner et Zhan Hu, mais aussi du récent vainqueur Casey’s War. Si on assista à une belle course, en revanche, l’arrivée fut moins disputée que prévue puisqu’un cheval émergea du lot pour l’emporter assez facilement. Il s’agit de Nordic Warrior, qui effectuait sa reprise après une saison auréolée de trois victoires sur 1500m et pas moins de cinq deuxièmes places. Spéclialiste de la course à l’avant, il avait face à lui un gros morceau en Albert Mooney, qui affectionne également la course à l’avant, et qui avait hérité d’une meilleure ligne dans les stalles. On était donc assuré d’avoir un bon rythme vu la présence de ces deux chevaux. Il y eut une brève lutte entre eux. Nordic Warrior tenta de déborder Albert Mooney, mais face à l’insistance de David pour conserver l’avantage de la corde, Naiko prit la sage décision de ramener sa monture après un furlong afin de ne pas ruiner ses chances. Zhan Hu fut, lui, repris peu après le départ. Il se retrouva plus en retrait que prévu et ne put mettre à profit son léger handicap. Le représentant de Gilbert Rousset imprima une allure régulière. Généralement ardent lorsqu’il court caché, Nordic Warrior se montra plus détendu, signe qu’il avait gagné en maturité. Silver Bluff était condamné à l’extérieur de Casey’s War qui clôturait un premier peloton. A environ trois longueurs, suivait Roman Manner qui précédait par 2L Zhan Hu. One Cool Dude était environ 3L derrière et ne précédait que Liquid Motion. Ce dernier se rapprocha dans la descente afin de ne pas être trop distancé au démarrage. Rye Joorawon laissa One Cool Dude courir dans son pas sans se soucier de ses adversaires, car le rythme était à son avantage. Ce qui fit qu’à 400m de l’arrivée, il comptait pas mal de retard et semblait incapable d’influencer les résultats. En tête, Albert Mooney maintenait le cap. Vinay Naiko attendit le poteau des 300m pour déboîter Nordic Warrior. En deux temps, trois mouvements, le petit champion d’Alain Perdrau refit son retard sur le meneur avant de le laisser sur place. One Cool Dude termina le plus fort pour s’approprier la deuxième place. Sans doute sera-t-il plus utile sur les parcours allongés à l’avenir. Les 1365m furent couverts en 1.21.93. Ce qui constitue un chrono plus qu’honorable compte tenu de la présence des false rails à 3 mètres pour la journée d’hier.
Il était déjà à sa troisième sortie en cinq journées. Le premier vainqueur de la saison, Tornado Man, a confirmé sa bonne forme du moment en s’offrant un nouveau succès dans l’épreuve d’ouverture. Contrairement à sa dernière sortie où il avait admis avoir commis l’erreur de ne pas s’être emparé de la position tête et corde assez tôt, Donovan Mansour s’appliqua à prendre les choses en main. Il ne bouscula toutefois pas sa monture, débordant graduellement Young Royal dans la première montée avant de s’installer sur les barres aux abords des 1250m. En fait, Young Royal semblait capable de garder le favori à l’extérieur plus longtemps, mais Sooful décida de ne pas insister et il reprit sa monture après une centaine de mètres. Une enquête fut ouverte par les commissaires pour le manque d’initiative de Sooful. Aucune sanction ne fut prise, mais le jockey mauricien fut rappelé de ramener sa monture avec plus de souplesse à l’avenir. Nullement inquiété, le Sud-Africain laissa souffler sa monture dans la descente, réduisant ainsi la course à un sprint. Ce qui desservit les finisseurs à l’instar de Dunraven. Tornado Man aborda la dernière courbe en main et lorsque Mansour lui demanda un nouvel effort, il s’en alla gagner facilement. Après cette épreuve, Noel Callow, qui pilotait Double Dash, fut sanctionné de monte négligente pour avoir gêné Obligation lorsqu’il se rabattit à la corde au 1300m. Il a été suspendu pour les deux prochaines journées.