Après le Maiden, et en attendant la Coupe d’or, nous voilà à la classique du sprint, The Pharmacie Nouvelle Ltd Centenary Princess Margaret Cup, sur le traditionnel parcours de 1400m. Le vainqueur de cette course est désigné comme étant le roi du sprint, mais force est malheureusement de constater que cette épreuve ne suscite plus autant d’engouement que par le passé.
Si au départ ils étaient une quinzaine à avoir été entrés, ils n’étaient plus que dix à une semaine du jour J. De ces dix prétendants, c’est l’écurie Rousset qui vient en force avec trois représentants, et l’un d’eux, Green Keeper, possède une occasion en or de renouer avec le succès. Mieux classé à l’échelle des valeurs, il a l’occasion de concourir à poids d’âge, alors que dans une course à handicap, il aurait rendu du poids à tous ses adversaires. Reste maintenant à l’écurie Rousset de trouver la meilleure tactique possible pour que la victoire soit sienne au bout des 1400m et qu’elle empoche les Rs 750 000 qui reviendront au vainqueur.
Green Keeper n’a pas recouru depuis la 17e journée, soit depuis sa participation dans une épreuve de 1850m. Le cheval a été mis au repos au centre Guy-Desmarais avant de reprendre le chemin de l’entraînement. Cela fait donc plus de deux mois qu’il n’a pas été en compétition et son entraîneur a eu tout le temps voulu pour le reconditionner pour le sprint. S’il s’était montré quelque peu ardent lors de son galop de vendredi dernier, le fait de travailler à vitesse normale à deux jours de la course devrait l’aider à être moins brillant le jour J. Avec un bon numéro de corde, on ne voit pas qui pourrait l’empêcher d’imposer sa loi et faire de sorte de mettre tous ses poursuivants dans le rouge.
L’écurie Rousset dispose d’une autre bonne chance en Chief Mambo. Mais sa ligne au départ risque de jouer contre lui. Il ne sera nullement surprenant de le voir évoluer one off avec le nez au vent. Mais il n’est pas impossible, au cas où Green Keeper impose un train d’enfer, qu’il soit capable de se retrouver dans le dos du meneur. Ce qui devrait augmenter ses chances. Reste que la présence de Azapel à son intérieur pourrait lui compliquer la tâche. Captain Thriller, un autre représentant de Rousset, paraît avantagé par rapport à Chief Mambo. Si d’aucuns pensent qu’il n’est pas le plus véloce des chevaux de l’écurie, il n’en demeure pas moins qu’il est capable de trouver la meilleure position possible, surtout si Azapel ne s’use pas prématurément. Ce dernier, fraîchement débarqué à l’écurie Gujadhur, est rapide, mais le plus important pour lui sera de conserver l’avantage de la corde quand on connaît sa fâcheuse tendance à verser à l’intérieur dans la ligne droite finale. Mais il n’est pas dit qu’il doit le faire à tout prix, surtout que la différence de valeur risque de peser lourd dans la balance au décompte final.
La question est de savoir qui opposer au trio de l’écurie Rousset. Au vu des résultats récents, on aurait tendance à se tourner vers Casey’s War, qui reste sur une bonne victoire. Ce qui n’est pas illogique, mais d’un autre côté il faut aussi tenir en ligne de compte que le cheval de Ricky Maingard se trouve nettement désavantagé si on se réfère au rapport de la valeur intrinsèque au niveau du handicap. Avec un rating de 65 contre 81 à Green Keeper, il aurait dû recevoir pas moins de 8 kg du cheval de Rousset dans une course à handicap alors qu’ils se retrouvent avec la même charge, poids d’âge oblige. Est-ce que Casey’s War sera capable de retourner la situation en sa faveur sans écart de poids et aussi sans oublier qu’il n’a pas été gâté par le tirage au sort des lignes ? Le plus crédule des turfistes n’osera pas répondre par l’affirmative.
Gujadhur sera aussi représentée par Exclaim’N’Exclude, mais ce dernier est toujours à la recherche de sa forme sud-africaine. Il est bien difficile de lui accorder une chance de l’emporter sur ce qu’il a montré jusqu’ici.
L’écurie Foo Kune avait brillé dans cette épreuve la saison dernière avec Straight Forward, qui était pourtant à ses débuts. Son représentant du jour, Elusive River, se trouve quelque part dans les mêmes conditions. Il ne compte en tout et pour tout qu’une seule course et celle-ci remonte au 31 mars dernier. Des ennuis au pied l’ont tenu éloigné des pistes mais il paraît prêt pour sa reprise avec la compétition. À son sujet, il ne faudrait pas oublier qu’il était un des favoris de notre première classique et n’avait pas été ridicule avec sa troisième place derrière Il Saggiatore. Il est, selon nous, le dark horse de cette épreuve.
Allet sera représentée par Last Regal, qui sera à sa deuxième compétition de la saison. Il s’était bien défendu lors de la 22e journée et on s’attendait à le voir être aligné sur une plus longue distance. Nous pensons qu’il vaut mieux le revoir avant de le considérer comme un vainqueur probable. Profit Report sera une nouvelle fois présent. Plutôt régulier ces derniers temps, il se retrouve toutefois avec trop de retard à combler en fin de parcours. Il sera satisfait s’il parvient à accrocher une place. Reste Imperial Gesture, qui représente les intérêts de l’écurie Maigrot. Espérons que ses tentatives sur 1600 et 1500m lui auront permis d’améliorer sa résistance car, au cas contraire, il ne sera qu’un simple figurant.
Nous faisons de Green Keeper le favori pour enlever cette classique du sprint tout en voyant en Captain Thriller son principal adversaire.