Un week-end de courses sera au menu des turfistes samedi et dimanche. C’est incontestablement la dernière classique de la saison, la Coupe d’Or, qui sera le pôle d’attraction. Souvent déterminante dans la course au titre d’écurie championne, cette épreuve sera cruciale dans celle concernant le titre de cheval champion. Les trois premiers au classement, Albert Mooney, Man To Man et Bulsara, seront en lice. Le premier nommé mène les débats, mais rien n’est joué. Il pourra toutefois tirer profit de son meilleur numéro de corde pour essayer de mettre ses poursuivants dans le rouge.
15 chevaux font partie des entrées de cette épreuve qui est réservée aux chevaux ayant une valeur de 65 et plus. Comme le veulent les règlements, dans une épreuve classique, les places sont d’abord déterminées à la faveur d’une entrée par écurie et toute place restante ira au cheval ou aux chevaux possédant la meilleure valeur. Il est convenu que le cheval possédant la meilleure valeur soit le choix numéro un d’un établissement. Il n’est toutefois pas exclu qu’une écurie ayant entré plus d’un cheval décide de ne pas nominer celui qui possède la meilleure valeur comme son premier choix. Elle risque alors de perdre la possibilité d’avoir un second représentant.
Si jamais il ne reste qu’une place au départ et aussi pour celui de cheval de réserve et que les chevaux restant possèdent la même valeur, c’est le tirage au sort des lignes qui sera déterminant pour les départager. Il faudrait également savoir qu’aucune écurie n’a droit à plus de deux partants dans une épreuve.
La question de place dans la Coupe d’Or 2014 concerne surtout l’écurie Foo Kune, qui a entré trois chevaux. C’est Love Struck qui est celui qui possède la meilleure valeur. Il n’est toutefois pas impossible qu’elle choisisse Captain Firth ou Roman Manner pour être son porte-drapeau. Si tel est le cas, elle n’aura pas droit à un second représentant. Pour ce qui est des autres écuries qui ont entré deux chevaux, Gujadhur et Rousset sont les mieux placées.