La nouvelle défaite du favori Il Saggiatore devant Ice Axe a occupé mardi une large place lors de la session hebdomadaire des Racing Stewards sur le déroulement de la 20e journée, où l’entraîneur Ramapatee Gujadhur ne s’est pas montré sur la même longueur d’onde que son jockey Robbie Burke, lui reprochant son manque d’initiative à 600m qui, selon lui, a largement influé sur le résultat final.
Ramapatee Gujadhur a évoqué le handling de Burke dans la descente de l’épreuve principale, le Supertote Golden Trophy (2200m), préparatoire au Maiden. Au moment, dit-il, où son jockey s’est laissé rejoindre par Rudi Rocks, lequel a enfermé sa monture sur les barres. « Etant un jockey chevronné, Burke aurait dû à cet instant réagir. Il se serait alors retrouvé à la place de Rudi Rocks et n’aurait pas été gêné au virage », insiste-t-il.
Robbie Burke, lui, ne partage pas l’avis de son entraîneur. Il dit qu’il était « happy where I was » et qu’on ne peut pas comparer cette course à celle du Barbé, « where I had everything in control. »
Les commissaires de courses ont eux aussi demandé à Robbie Burke de faire preuve de plus d’initiative sur ses montes. Dans le cas de Mobschief (huitième course), les RS ont demandé à l’Irlandais de « leave no room for query. »
Il en a été de même pour Benedict Woodworth pour sa monte sur Tizaloochee, beaten favourite dans la quatrième course de samedi dernier. Les explications de Ronnie Stewart en selle sur Hail Atlantis (deuxième course) ont par ailleurs été notées par les RS. Johnny Geroudis n’a pas eu plus de chance, car il a été sanctionné d’une amende de Rs 35 000 pour monte négligente sur le favori Obama (septième course).
À noter qu’une autre enquête prévue hier matin n’a pu avoir lieu en raison de l’absence d’un des jockeys concernés, Rye Joorawon. Celle-ci concerne une interférence dans la quatrième course impliquant sa monture, Young Royal, et Dominion Legacy, piloté par un autre Mauricien, Yashin Emamdee.