Avec la reprise des activités dans les centres d’entraînement, y compris au Champ de Mars, la nouvelle est partie comme une traînée de poudre. En effet, selon les informations de Week-End, Suryakantsingh (Kush) Ramdour envisagerait sérieusement une action légale contre le Mauritius Turf Club si ce dernier ne revoit pas sa décision du retrait de sa licence pour la saison 2012. Contacté hier après-midi au téléphone, l’entraîneur et stable manager de l’écurie qui porte son nom n’a pas voulu confirmer cette information. Mais a cependant laissé comprendre qu’une telle démarche pourrait être envisagée dans une situation extrême. «Nous attendons une décision du MTC d’ici mardi. A partir de cette réponse, nous allons décider dans notre entourage de la marche à suivre. Je crois que le MTC n’a pas pris en considération l’aspect humain avant de prendre la décision de me retirer ma licence. Tout le monde sait que j’ai pas eu toute ma santé durant la saison 2011 et mon frère a fait ce qu’il a pu durant mon absence. Lorsque je suis revenu, l’écurie a eu à faire face au problème de horse sickness en Afrique du Sud et nous n’avons pas pu de ce fait importer les chevaux», soutient notre interlocuteur.
Visiblement, Kush Ramdour n’a pas abandonné l’idée de continuer pour une nouvelle saison malgré que tout joue contre lui. «S’il est évident que la saison 2011 est à oublier, par contre, elle n’a pas une raison pour nous retirer ma licence. J’ai expliqué mon cas au MTC et j’attends une décision d’ici mardi. Car j’ai des amis qui veulent m’aider pour relancer la machine», avance-t-il à Week-End.