Pas grand monde au Champ de Mars ce matin pour l’ouverture de la grande piste, où cinq barrier trials avaient été programmés. Avant que le gazon ne soit soumis aux bruits des sabots, ce sont les mesures annoncées dans le budget 2015-16 qui ont été au centre des discussions. Des taxes qui sont vues comme étant démesurées et qui pourraient davantage aider à la prolifération des paris clandestins. Espérons toutefois que tout sera mis en oeuvre pour que tous les écarts soient verbalisés comme il se doit et que les courses ne se dirigent pas vers une mort certaine.
Les galops se sont déroulés à un rythme bien régulier et les premiers chevaux à entrer en piste furent ceux de l’écurie Merven avec Grays’s Champ et Why Worry en tête. Mais le peu de turfistes qui ont fait le déplacement attendaient avec une certaine impatience de voir les chevaux évoluer sur la grande piste.
En ce premier jour des essais, ce sont les chevaux récalcitrants qui ont été les premiers à se mettre en piste. Ainsi, le premier barrier trial a vu Elite Class (Brandon Lerena) dominer de peu Ice Axe (Sunil Bussunt), tandis qu’Apple Pie (Vinay Naiko) est parvenu à précéder Obligation (Derreck David).
Le deuxième essai aux stalles a souri à la nouvelle unité de l’écurie C. Ramdin Spin A Coin (Mark Neisius), qui a devancé Terminator (Sunil Bussunt). Ted Basset (Brandon Lerena) a pris la troisième place mais a néanmoins laissé la meilleure impression. Le nouveau de Rameshwar Gujadhur Veinto Magico (Akash Aucharuz) a terminé à la quatrième place.
À noter que les inédits Drop Zone et Kyudo (Merven) ont aussi été de la partie, tandis que Harba (Rousset) s’est encore montré lent au départ.
Holland chez Allet
Ils ne seront finalement que cinq jockeys étrangers qui évolueront en ce début de saison 2015. Le Français Cédric Ségéon, champion 2014, a rempilé et en sera à sa cinquième saison — sa sixième au Champ de Mars — sous les couleurs de Patrick Merven. Le Sud-Africain Dereck David revient sur notre hippodrome cette fois sous contrat avec l’établissement Gilbert Rousset. Tout comme un autre Sud-Africain, Brandon Lerena, qui a signé chez Ricky Maingard.
Davy Bonilla, auteur d’un bon parcours au sein de l’écurie Jean-Michel Henry, prolonge pour un nouveau bail avec le même entraîneur. Il débarque le week-end prochain.
Vincent Allet, le seul des douze entraîneurs de service, lequel était encore à la recherche de l’oiseau rare, a finalement trouvé le remplaçant de Luke Currie. C’est un Australien qui en chasse un autre puisque Darryl Holland (jockey de Gujadhur durant la dernière tranche de l’exercice 2014) prend le relais à Currie.
Ce sont les local boys qui tiendront le rôle de jockey n°1 des autres écuries, ne serait-ce qu’en ce début des hostilités 2015, à savoir Rye Joorawon (écurie Perdrau), Jeannot Bardottier (Gujadhur), Vinay Naiko (Sailesh Ramdin), Dinesh Sooful (Shirish Narang), Akash Aucharaz (Rameshwar Gujadhur), Yashin Emamdee et Nitish Oodith (Randhir Pertaub). Mark Neisius, considéré comme un fils du sol (il a épousé une Mauricienne), défendra l’écurie Raj Ramdin.
Par ailleurs, en formation à l’académie du Perak Turf Club en Malaisie depuis janvier 2014, les Mauriciens Palveer Mogun, Michael Migale et Mahess Khoody ont obtenu leur licence d’apprenti-jockey après avoir réussi à leurs examens. Ils rejoignent Daniel Jagadishan et Mayur Rashpassing en formation malaisienne.