Le board des Racing Stewards n’a retenu aucune charge à l’encontre de Kersley Ramsamy pour la monte de Parachute Man, après que l’entraîneur Ricky Maingard a rapporté qu’il n’avait pas suivi ses instructions. Cependant, il a été demandé au Mauricien qu’il se doit de suivre les instructions et qu’il a été « placed under notice. »
Ricky Maingard était surtout concerné par la partie de la course entre les 2400 et les 800m. Selon lui, le tempo de la course avait baissé d’un cran et Kersley Ramsamy était dans une position de déboîter sa monture et la laisser courir dans son pas sans lui demander de produire un effort. Kersley Ramsamy devait pour sa part dire que l’entraîneur ne lui avait pas formellement demandé de bouger aux 2400m et qu’il pense avoir fait ce qu’il fallait pour donner toutes les chances à son cheval. Ricky Maingard a soutenu qu’il lui a fait visionner deux des films de Parachute Man, sa première sortie et sa victoire dans la Coupe d’Or 2016, et lui avait dit de ne pas commettre la même erreur que Stephen Baster qui avait repris le cheval en quelques occasions.
L’entraîneur devait aussi souligner que Parachute Man est un public horse et qu’il pensait avoir fait le maximum pour le présenter fit pour la course, d’où la décision de le laisser filer tranquillement vers la tête de la course et même diriger les opérations si besoin était. Il a ajouté que Parachute Man ne peut pas sprinter dans les 600 derniers mètres. Il ne peut faire mieux que 36″6. Mais ce dont il est capable, c’est faire ses adversaires sortir de leur pas en accélérant dans les derniers 1200 ou 1000m. Lui, il peut continuer sur le même rythme et pas les autres.
Alain Perdrau était également présent en tant que « Master » de Kersley Ramsamy. Il a trouvé que si le cavalier n’a pas déboîté Parachute Man aux 1200m, c’est que Charles Lytton était devant lui et avait réduit l’allure. Il a trouvé qu’il est possible que Parachute Man aurait pu accélérer un peu plus tôt, mais que cela n’aurait pas eu une incidence sur le résultat de la course.
Le Chairman John Zucal a déclaré à l’issue de l’enquête qu’il n’y avait pas eu de mauvaise intention de la part de Kersley Ramsamy. Il aurait pu laisser son cheval courir le 1200 et le 800m comme l’a soutenu Ricky Maingard. Pour la défense de Kersley Ramsamy, John Zucal dira qu’il est encore un apprenti et que la raison pour laquelle il n’a pas déboîté son cheval était sincère. Il peut y avoir eu une erreur de jugement. Celle-ci n’était pas conséquente, mais pas pour un cheval comme Parachute Man. Il a ajouté qu’il peut y avoir eu une erreur de jugement, mais aucune charge ne sera prise, sauf que Kersley Ramasamy a été placé under notice en ce qui concerne les instructions.