Vainqueur de plusieurs épreuves de groupe en Afrique du Sud, dont la plus prestigieuse, The July Handicap, Ricky Maingard avait dû se contenter de deux Duchesse en cinq années de carrière à Maurice. Ce qui était néanmoins un résultat probant. Il peut maintenant être fier d’avoir épinglé à son tableau de chasse la Maiden Cup, qui est considérée comme étant la plus convoitée des classiques.
S’il est vrai que son favori Ice Axe partait avec une bonne chance, il appréhendait le déroulement de la course. Ce qui l’inquiétait le plus était la tenue de son cheval. Une inquiétude qui n’était cependant pas du côté de Gaëtan Faucon. « Mon jockey n’avait pas de doute que Ice Axe tiendrait la distance, mais disons que les circonstances furent en notre faveur. »
Ricky Maingard trouve que si Solar Symbol imprima un bon rythme à la course, il s’attendait néanmoins que le train fût plus sélectif. « Pour ne rien vous cacher, je dirais qu’en voyant le déroulement du premier tour de piste je me permis d’afficher un large sourire. Je m’attendais que Solar Symbol imprimât un train plus sélectif, question de mettre Ice Axe sous pression. Ce qui fit que lors du second tour les conditions furent moins difficiles. La position de Super Storm     arrangea bien les choses en quelque sorte. Il ne fut jamais question de tenter quelque chose dans la descente quand Solar Symbol prit ses distances. Nos affaires furent quelque part simplifiées vu que les chevaux de l’arrière campèrent sur leurs positions respectives. Au cas contraire, Gaëtan Faucon aurait dû bouger avec eux. Reste que tout se joua aux 300m quand Ice Axe put soutenir la comparaison vis-à-vis des chevaux de l’écurie Gujadhur. Je me dis alors que tout était encore possible. Ce ne fut finalement que dans les 20 derniers mètres que le résultat final se confirma. »