Photo d'illustration

À moins de trois semaines du coup d’envoi de la saison hippique 2020 qui débutera le samedi 21 mars, les choses s’accélèrent. L’attraction de la première journée sera la Duchesse, première épreuve classique de la saison, disputée à poids d’âge et qui est réservée aux chevaux n’ayant jamais couru au Champ de Mars.

Vainqueur à huit reprises de cette course, dont la dernière en 2016 avec Night In Seattle, Gilbert Rousset semble bien placé pour ajouter à nouveau ce trophée à son tableau de chasse. Lui aussi prolifique dans les grands évènements, Ramapatee Gujadhur possède en Africa Rising un candidat valable. La succession de White River demeure toutefois ouverte.

Au vu du rating mauricien, Alyaasaat sera désavantagé dans une course courue à armes égales, mais cela ne veut pas dire le pensionnaire de Gilbert Rousset manque de classe. Vainqueur à quatre reprises en Afrique du Sud, il s’est frotté à d’excellents compétiteurs, à l’instar de Twist Of Fate et autres Soqrat.

Acheté à trois ans, il avait un rating supérieur à Africa Rising dans son pays d’origine, ce qui est une claire indication de son potentiel. Sa préparation s’est déroulée sans anicroche et a laissé une excellente impression en compagnie de Mind Blowing ce matin. Il est à l’heure actuelle, un choix prioritaire.

La casaque bleu électrique sera, sauf imprévu, représentée par le duo Africa Rising-Ehsaan. Le premier nommé, vainqueur de sept courses, n’a pas fait dans la dentelle lors de ses galops chez nous et il affiche une belle forme. Ce 6-ans demeure un cheval mature qui ne viendra certainement pas avec la fleur au fusil.

Il pourrait être épaulé dans sa tâche par Ehsaan, un 3-ans prometteur qui s’est distingué trois fois. Il n’a pas démérité dans une épreuve de groupe 2 sud-africain à sa dernière tentative et comme il possède une belle marge de progrès vu son jeune âge, il faudra prendre sa candidature au sérieux.

Des autres compétiteurs qui pourraient être alignés, on retiendra Pietro Mascagni de chez Shirish Narang, qui a effectué essentiellement son travail à Floréal, mais qui n’a rien à envier à ce jour aux autres, condition wise. Il n’a certes pas brillé au plus haut niveau, mais s’est signalé à quatre reprises avant de débarquer à Maurice. Il pourrait faire sentir sa présence. D’ailleurs, il s’est exercé avec aisance en compagnie de Bells Apostle ce matin.

Si Africa Rising est très chuchoté, Morning Catch de l’entraînement de Praveen Nagadoo ne pourra être sous-estimé s’il est au départ. Pour cause, il avait battu Africa Rising à sa dernière sortie en Afrique du Sud. On a le droit de penser qu’il peut encore s’améliorer physiquement à trois semaines du rendez-vous.

Rameshwar Gujadhur devrait lui, compter sur Trippi’s Express et Protea Paradise, tandis que Preetam Daby, Shyam Hurchund et Amardeep Sewdyal, seront probablement représentés par Puget Sound, Triple Fate Line et Hooves Of Thunder respectivement. Eux aussi devront s’améliorer dans les semaines à venir pour espérer damer le pion à leurs adversaires le jour J.