C’est incontestablement le match, le troisième du genre, entre Acuppa et Intercontinental, qui sera le pôle d’attraction de la 29e journée. Ces deux chevaux se sont rencontrés en deux occasions jusqu’ici, avec une victoire pour chacun d’eux et demain (samedi), ce sera l’occasion pour l’un d’entre eux de prendre l’avantage.
La victoire est impérative pour Intercontinental si jamais son entourage a prévu de l’aligner dans la dernière classique de la saison. Il ne lui manque qu’un tout petit point pour être éligible dans la Coupe d’Or qui est réservée aux chevaux possédant une valeur de 65 et plus. En cas de succès, il sera pénalisé d’un minimum de 5 points, soit 4 pour une victoire normale et un pour une deuxième victoire consécutive. Le cheval de l’écurie Rousset l’avait emporté sur 1850m et celui de Gujadhur avait pris sa revanche sur 2200m. Si dans le premier cas on peut arguer qu’Acuppa avait sans doute attaqué trop tôt, dans le second, Intercontinenal peut avancer qu’il n’avait pas obtenu un bon parcours vu qu’il s’était montré ardent après avoir couru avec le nez au vent. S’il est certain que Robbie Burke ne commettra pas la même erreur, Intercontinenal retrouvera à l’occasion Johnny Geroudis alors qu’il avait été piloté par Rye Joorawon quand il avait été battu lors de la 21e journée. Après sa victoire, Acuppa a participé au Maiden (2e) alors qu’Intercontinental a renoué avec le succès sur 1600m. L’écurie Gujadhur aligne Solar Symbol mais n’a pas pu compter sur la participation de Galant Gagnant car rien que 8 partants peuvent y être alignés, la lice étant placée à 3,50 m. La gagne dans cette épreuve pourrait aussi être cruciale au décompte final pour les championnats d’écurie, de jockey et de cheval de l’année. Avec Solar Symbol, la casaque bleu électrique possède de bons atouts pour imposer le rythme qu’il faut et ce n’est pas pour rien qu’elle a cette fois confié la monte à « l’ami » Mark Neisius alors que c’est Vishan Venkaya qui était en selle dans le Ruban Bleu. Si jamais personne ne l’inquiète, il pourrait ne pas être rejoint. Cette possibilité existe mais demeure quelque part improbable vu la présence de Sports Factor par exemple. Le cheval de l’écurie Merven n’aura pas d’autre choix que de tenter quelque chose dans le parcours. À bien voir, il lui sera sans doute plus judicieux d’essayer de surprendre ses adversaires dès l’ouverture des stalles. Une attaque à la mi-course sera plus difficile car le rythme aura alors largement accéléré. Si on compare les deux victoires du cheval de Merven, tout indique qu’il est plus à son affaire quand il peut mener les opérations. On peut aussi penser que La Foce aurait pu se mettre de la partie. Mais on écartera cette possibilité car ce dernier — au contraire de ce qu’on pouvait croire — est mieux loti quand il se contente de suivre à son rythme. Le point d’interrogation de la course se nomme Club Victor. Décevant lors de ses deux premières courses – il était retourné avec des traces de sang dans sa trachée à sa dernière tentative -, il pourrait retrouver la forme qui avait fait de lui un bon compétiteur en Afrique du Sud. Ses performances dans son pays d’origine le placent nettement au-dessus de ses adversaires du jour. S’il a paru en léger progrès à l’entraînement, à lui de le confirmer en course pour avoir le droit de jouer les premiers rôles. On pense que les Just Banter et Royal Day — à moins d’une grande transformation de leur part — se présenteront au départ comme des outsiders. En tout cas, on peut se frotter les mains en attendant la ligne droite finale. Que le meilleur l’emporte, même si on accordera un léger avantage à Intercontinental.
1e COURSE: Ball Park, même après mois sur la touche
Si la première course concerne principalement les jockeys étrangers, on notera néanmoins la présence de quatre cavaliers mauriciens, dont trois d’entre eux bénéficieront d’une remise au poids. Les chevaux qui en bénéficieront sont Ball Park, Mc Naught et Mabrook. On aurait pu penser que c’est la jument True Connection qui serait alignée vu qu’elle a fait meilleure impression que Mabrook, mais il se trouve qu’elle a été éliminée car sa valeur est supérieure à la fourchette de rating de cette épreuve. Des deux autres cités plus haut, Mc Naught reste sur une victoire avec son apprenti du jour alors que Ball Park renouera avec la compétition après une absence de trois mois. Ce cheval est passé proche de la victoire en pas moins de trois occasions, battu respectivement par Southern Heights, Pride Of Prussia et Diamond Light. S’il ne souffre pas d’un manque de compétition – il s’est montré à son avantage à l’entraînement -, il aura une belle carte à jouer et la victoire sera dans ses possibilités. Mc Naught est tout aussi capable de bien faire car le parcours allongé ne sera pas pour lui déplaire. Il ne faudra pas pour autant négliger les chances de Roman Baton, qui a démontré qu’il est plus à l’aise dans cette valeur. Il aurait même pu conserver l’avantage à sa dernière tentative s’il n’avait pas été incommodé par l’écart subit de Shuttlecock à 700m de l’arrivée. Good Time Charlie, qui revient à la charge pour la deuxième semaine d’affilée, demeure un bon candidat pour au moins une place, alors que Powder Snow, vainqueur la semaine dernière, pourrait être quelque peu désavantagé par sa ligne extérieure. Cactus Wolf et Cathay Prince se manifesteront tardivement et il leur faudra obtenir un bon parcours dans l’emballage final pour avoir leur mot à dire. Quant à Selisius et Carcassonne, on préfère les voir d’abord. Si Ball Park démontre qu’il est à son meilleur niveau, l’écurie Ramdour pourra alors croire en sa deuxième victoire de la saison.
2E COURSE: Woodi Allain peut causer la surprise
Aucun cheval ne se démarque vraiment dans The Emtel Innovation Cup, sur 1500m. En fait, seul Champ In Action a connu les joies d’une victoire et lui a fallu attendre presque trois années pour renouer avec le succès. Il revient dans la même fourchette de rating et son entraîneur a préféré lui mettre un apprenti bénéficiant d’une décharge de 3 kg sur le dos pour ne pas ressentir la pénalité acquise lors de la 25e journée. Si un doublé reste possible, on le voit plutôt se contenter d’un accessit cette fois. L’écurie Serge Henry aligne aussi Camden’s Choice. Le favori pour beaucoup est Star Billing, qui a rejoint l’écurie Gujadhur depuis peu alors qu’il avait défendu les couleurs de Perdrau à sa dernière sortie. On se rappelle que Rye Joorawon avait été sanctionné pour ne l’avoir pas monté à la satisfaction des Racing Stewards. Il s’aventure pour la première fois sur 1500m mais les 100m additionnels ne devraient pas être un désavantage. Avec un jockey de la trempe de Robbie Burke, il demeure une première chance. Electric Lightning pourrait faire partie du quarté. Il faudra que Robbie Bheekary se montre bien concentré pour choisir la meilleure option dans le parcours. Royal Times, auteur d’un bon début lors de la 26e journée dans une valeur légèrement inférieure, est également un candidat pour faire partie du podium, d’autant que la distance ne sera pas pour lui déplaire. On parle aussi de Moon Raider et de West Island, les deux nouvelles unités du lot. Les deux trouveront le parcours idéal pour une reprise. On pense néanmoins qu’il est préférable de les voir d’abord. Baynesfield aurait pu être inclus dans les combinaisons s’il avait hérité d’une meilleure ligne car on craint qu’il ne verse une fois de plus à l’intérieur. De notre côté, on pariera pour une victoire de Woodi Allain. Ce choix peut surprendre car ce cheval n’a pas encore goûté au succès chez nous. Il a cependant couru en progrès à sa dernière tentative et portera des oeillères pour la première fois. Certes, il ne s’est pas bien comporté avec ce harnachement lors de l’unique fois qu’il l’a porté, mais on persiste à croire que cela l’aidera à mieux se concentrer dans le parcours. Il n’est pas exclu que ce soit lui qui dirige les opérations cette fois.
3E COURSE: Sur ses débuts, Beach Club doit être considéré
Au vu des entrées, cette course était difficile à déchiffrer. L’élément de la ligne vient ajouter son grain de sel pour rendre la tâche des turfistes plus difficile. Les conditions de course compteront pour beaucoup au décompte final. La plupart des chevaux préférant la position tête et corde ou se placer dans le peloton de tête se retrouvent avec une ligne extérieure. Silent Screen (10), Torero (9) et Beach Club (7), alors que le seul qui est avantagé est African Dancer (2). Made Of Money n’est pas mal loti avec le numéro trois à la corde. Il pourrait bénéficier d’une course tranquille en attendant l’emballage final. Si on sait que Robbie Burke est capable de sortir le grand jeu, il s’est néanmoins fait prendre en quelques occasions. Beach Club retrouve la même valeur qu’à ses débuts et son handicap est qu’il a tendance à se montrer ardent. Silent Screen, en dépit du fait qu’il n’a pas mal fait lors de la 25e journée, préfère généralement courir proche du pas. Le cheval qui pourrait causer la surprise dans cette épreuve pourrait être African Dancer, qui n’a pas encore retrouvé sa forme de l’année dernière. Il pourrait cette fois tenter de jouer un mauvais tour aux favoris en dictant son rythme. Cypress Express est quelque part dans la même situation que celle du 3 septembre dernier. À son sujet, il faudrait souligner qu’il est aligné dans une valeur inférieure et c’est la raison pour laquelle il est plus lourdement chargé. On fait de lui un sérieux candidat pour la victoire alors que Beach Club paraît capable de le dominer.
4E COURSE: Tâche a priori plus ardue pour Mohican
Les turfistes auraient peut-être tort de faire de Mohican une certitude pour la journée de samedi. Le gris peut bien avoir gagné à son aise le 24 septembre dernier mais il convient de faire ressortir qu’il est engagé dans une valeur nettement supérieure cette fois. Il passe de la C 7 à la C 4, soit trois fourchettes de rating d’écart. Il faut aussi souligner que ce cheval, à son acquisition, était promis à un bel avenir avant qu’il ne soit confronté à un problème de suspenseur qui l’a tenu éloigné de la compétition pendant plus d’une année. Pour lui, il s’agira de savoir s’il pourra ou pas imposer son rythme vu qu’il a confirmé sa préférence pour ce genre de tactique. De ses adversaires, Schecado a déjà montré du pas et il pourrait opter pour la position tête et corde. Firebolt a déjà mené le peloton mais, à vrai dire, il est plus un sprinter qu’un cheval de moyennes distances. Le numéro 1 Naughty Prince avait sans doute souffert d’un manque de compétition à sa reprise. Il paraît avoir profité de cette mise en jambes mais sa ligne extérieure risque de jouer en sa défaveur. Teamog avait réalisé une bonne performance quand Green Keeper avait amélioré le record des 1400m. Il n’est pas impossible que ce soit sa bonne résistance qui lui a permis de limiter la casse en fin de parcours. Handsome Bullion est celui qui paraît avoir le plus progressé sur sa dernière course. Toutefois, le cheval de l’écurie Rousset passe d’un 1365m à un 1800m, faute d’un parcours plus adéquat. Si Mohican parvient à mener le peloton sans forcer, il aura du répondant dans la ligne droite finale. Si tel n’est pas, il devra batailler dur pour conserver l’avantage. Ceux qui paraissent les plus capables de le dominer sont Schecado, Handsome Bullion et Teamog.
5E COURSE: Enfin une victoire pour Cult Status
En cinq tentatives cette saison, Cult Status a remporté une course et s’est placé en trois occasions. La seule fois où il termina hors des accessits, il accrocha la 5e place à seulement 1,82L du vainqueur. Avec le 2 à la corde, il aura une nouvelle fois une course idéale sur les barres alors que certains de ses adversaires tels Juanfra, Revolution et Quiritus pourraient avoir à en découdre pour soit mener le peloton, soit obtenir la meilleure position dans le parcours. L’écurie Rousset possède en Steel Approval un autre candidat à pouvoir brouiller les cartes, même s’il est vrai qu’il est le moins bien placé des chevaux véloces. Dans ce cas, on ne voit pas pourquoi Cult Status ne détiendrait pas les meilleurs atouts pour faire la différence, surtout s’il y a lutte pour le commandement. Il en sera de même pour Jungle Jim dont la dernière course est à mettre aux oubliettes. Il aura cette fois l’avantage d’avoir une remise de 3 kg et on sait combien cela peut retourner une situation.
7E COURSE: Snappy la meilleure carte de Burke
Facile vainqueur à ses deux dernières tentatives, Snappy monte d’un niveau pour essayer de continuer sur sa lancée. Il a eu le bonheur d’obtenir la deuxième ligne, ce qui est un net avantage pour un cheval qui préfère imposer son rythme. À son intérieur, il aura Betrayed, qui pourrait cette fois essayer de tirer avantage de la corde, alors que la dernière fois il était placé à l’extérieur du cheval de l’écurie Gujadhur. Snappy a conservé ses belles dispositions et son travail de jeudi matin a confirmé cet état de chose. Il faudrait peut-être souligner que la dernière victoire de Betrayed avait été acquise avec Robbie Burke sur le dos. C’était lors du dernier week-end international où il avait sorti une pointe de vitesse finale extraordinaire sur 1400m. A lui maintenant de démontrer qu’il peut tout au moins s’approcher de cette performance. À bien voir, le plus sérieux adversaire de Snappy pourrait être Humble King. Malheureusement pour lui, il est placé à l’extérieur alors qu’il est connu qu’il préfère courir avec les barres intérieures. Lead Story a paru bien affûté ces derniers jours et le voir accrocher une place paraît à sa portée tout comme Zip It, qui avait été desservi par un mauvais parcours lors de la 26e journée. Il aura cette fois un claimer de 3 kg sur le dos. Please To Progress demeure une possibilité pour faire partie du quarté alors que le favori reste Snappy.
8E COURSE: Iwayini devra reprendre Space Man
Attention ! Une épreuve de cette fourchette de valeur est souvent animée par des surprises. On aurait tort d’écarter d’emblée Fearless Thomas, qui revient après quelques semaines de repos et qui a aussi bénéficié d’une très bonne ligne. Il est également déclassé au niveau de la valeur. Ar ailleurs, il ne faudra pas éliminer Space Man pour sa course du 17 septembre dernier car il avait été contraint à faire les extérieurs. Il n’est pas impossible qu’il dirige les opérations comme cela avait été le cas lors de la 19e journée. Il est à noter qu’il est aligné dans une valeur inférieure cette fois. Iwayini est le plus jeune compétiteur du lot. Il s’était contenté de la deuxième place derrière Manta Ridge (24e journée), surtout parce qu’il était moins bien placé au départ par rapport à son vainqueur. Il se retrouve au numéro deux à la corde avec une remise de 3 kg. Cela pourrait être déterminant dans la ligne droite finale. Parmi les finisseurs de cette épreuve, on retiendra les chances de Sherwani, qui pourrait cette fois être moins distancé dans la partie initiale alors que Mustarsel aurait pu inquiéter plus sérieusement Power Of Poseidon la semaine dernière s’il n’avait pas été incommodé au début de la ligne droite finale. Pour nous, Iwayini et Space Man paraissent les plus en vue pour se disputer la victoire.