A jour J-6 du coup d’envoi de la saison 2013, la fièvre monte au Champ de Mars. Du reste, la grande foule était présente pour les premiers barrier trials qui ont accueilli une trentaine de chevaux. L’entraînement est passé à un rythme accéléré depuis quelques semaines déjà, alors que la plupart des jockeys engagés ont déjà chaussé les étriers. De ceux qui seront en action lors de la journée inaugurale, seul Keagan Latham de l’écurie Perdrau n’a pas encore débarqué. La cravache de l’écurie Gujadhur, le Britannique Richard Mullen, est attendue dans un peu plus d’un mois, tandis que l’établissement Mahess Ramdin pourrait bénéficier des services de François Herholdt à partir du deuxième acte si sa demande est acceptée par les commissaires. Ce qui portera à cinq le nombre de Sud-Africain en action sur notre turf. On constate que l’Europe est fortement représentée, notemment avec la présence de trois Français, Ladjadj, Faucon et Ségeon, mais aussi un Britannique, Richard Mullen, un Irlandais (Robbie Burke) et un Italien Jaures Marcialis. L’écurie Maigrot est la seule à faire confiance à un local boy, en l’occurrence, Yashin Emamdee, pour piloter ses chevaux cette saison.
S’agissant des nouvelles acquisitions, la plupart des écuries n’ont pas lésiné sur les moyens afin de bien s’armer. Ce qui est de bon augure pour la compétition. Sur les 86 nouveaux déjà sur place, la plus grosse part du gâteau revient à l’établissement Merven avec 16 nouveaux éléments, mais il pourrait bientôt être rejoint à ce niveau par Rousset qui a procédé à l’acquisition de 9 nouvelles unités lors de son dernier séjour en Afrique du Sud.
Les entrées disponibles dès lundi
Quelques modifications ont été apportées au niveau du club en ce qu’il s’agit du programme officiel. Après le retour à 12h30 jeudi pour le programme officiel, les turfistes ont bien accueilli la décision du club de mettre à la disposition du public les entrées le lundi après-midi et non mardi après-midi comme c’était le cas jusqu’ici. Cette démarche permettra aux turfistes de se concentrer sur les chevaux figurant sur ce document lors des galops de mardi matin.