Le Board des Administrateurs du Mauritius Turf Club s’est penché sur les propos attribués à son Communication and Events Manager, Shan Ip,  dans une bande sonore qui a atterri sur les réseaux sociaux après la 27e journée.  Ce n’est un secret pour personne que sur ce dossier, une fois de plus, le Board des Administrateurs était scindé en deux. Car c’est aussi un secret pour personne qu’au MTC certains apprécient le travail abattu par Shan Ip alors que d’autres ont juré de lui mener la vie dure, voire même avoir sa tête.
Le Board des Administrateurs a pris connaissance du rapport du comité d’enquête, qui a écouté non seulement Shan Ip, mais également tous ceux, qui travaillent dans le studio du MTC, dirigé par Kannappen Carooppunnen, mais qui est officiellement Technical Studio Manager, un ancien de la MBC, qui avait été transféré à Rodrigues pour des raisons, qui n’ont jamais été rendues officielles.
Le rapport nous a-t-on dit, est clair et net : «Shan Ip has no case to answer», car selon les indications qu’on a données à Week-End,  Shan Ip n’est pas un Racing Official et que son contrat ne contient aucune clause qui lui interdit de miser aux courses. Certes apprenons-nous, les discussions étaient très animées au sein du board mais finalement c’est à l’unanimité qu’il a été décidé qu’aucune action ne sera prise contre le Communication & Events Manager du MTC.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que les détracteurs de Shan Ip sont restés sur leur faim. Du reste, plusieurs d’entre eux se sont donnés à coeur joie sur les réseaux sociaux. Mais leurs discussions  sont restées entre eux. Sur les ondes, ceux qui s’étaient précipités pour commenter en long et en large cette affaire, ont finalement perdu leur voix. Même le verdict n’a pas été annoncé,.
Il est à noter que le MTC  a initié deux enquêtes. Si la première a été bouclée par contre la seconde est toujours en cours, car il s’agit de savoir qui a ‘leaked’ cet enregistrement, fait à l’insu du principal concerné. Les Administrateurs sont d’opinion que si Shan Ip a été piégé aujourd’hui, demain ce sera peut-être un Administrateur ou un autre employé.
Selon nos informations, le studio du MTC est actuellement en ébullition dans la mesure où «sakene pé tire so cannette dans joué». Attendons voir… !