Le Mauritius Turf Club penchera sur le cas Artax le mardi 9 octobre. Des traces de stanozolol et 16 beta-hydroxy-stanozolol avaient été détectées dans le sang et l’urine du cheval d’Amardeep Sewdyal par le laboratoire QuantiLAB le 18 juillet.

À noter que dans le double cas de dopage allégué concernant Maxamore et Aspara (10e et 12e journées), les travaux ont été ajournés au 15 octobre, à la demande de Me Gavin Glover — qui défend les intérêts de Gilbert Rousset dans cette affaire —, qui veut interroger un représentant de QuantiLAB.

En ce qu’il s’agit de l’affaire Gameloft, le dénouement se fait toujours attendre, le board d’appel présidé par Me Patrice Doger de Spéville ayant réservé son jugement.