Photo illustration

Les enquêtes dans le cas de dopage d’Aspara et de Maxamore, qui se sont poursuivies mardi, ont été marquées par le “warned off” à vie de l’ancien palefrenier d’Aspara, Lavish Lalleebeeharry, absent jusque-là de toutes les auditions dans cette affaire. Son seul interrogatoire, mardi, s’est déroulé à huis clos.

Reconnu coupable après ses aveux, il a été banni de toutes les instances hippiques et est interdit d’accès au Champ de Mars, au centre d’entraînement de Floréal et de tout autre endroit placé sous la responsabilité du MTC.

Les travaux reprendront demain à 15h30.

Lavish Lallbeeharry avait en juin dernier recouvré la liberté contre une caution de Rs 10 000 et la signature d’une reconnaissance de dettes de Rs 200 000 dans le cadre de l’enquête de la Police des Jeux, initiée pour sur le cas de dopage du cheval Aspara avant sa course gagnante du 26 mai.

Par ailleurs, deux “barrier trials” se sont déroulés mardi matin. Dans le premier test, Varadiso est resté au poteau et c’est Charleston Hero qui s’est illustré de bout en bout devant Silver Bluff. L’inédit Bishops Crown a terminé décroché.

Dans le deuxième, Airtaxi (avec les œillères) a dominé sans trop de peine The Great Victory, qui se comporte une nouvelle fois bien, et Edisson (œillères), qui a pris la troisième place.

L’enquête a été reportée à ce vendredi 19 octobre 2018 pour permettre à M. Gavin Glover SC, qui assiste M. Rousset, de présenter ses observations finales.