La sixième épreuve de la réunion de Tarbes (France), samedi dernier, comptant pour The HH Sheikha Fatima Bint Mubarak Apprentice World Championship a vu la victoire Burj Al Arab, piloté par la Française Isis Magnin après que le Mauricien Niven Maday, en selle sur Paxan, a été rétrogradé à la deuxième place. Cristal-De-Ghazal, monté par Omar Lakjal (Maroc), a complété le tiercé devant Forgehill-Cartier, piloté par la Britannique Georgia Cox.
Paxan avait gardé un nez sur Burj Al Arab, mais les commissaires ont fort logiquement inversé le résultat.
« Le cheval de mon concurrent a penché dans la ligne droite à mon intérieur, m’empêchant d’obtenir une nette victoire », indiquait Isis Magnin. « C’est ma sixième victoire, mais la plus belle, car elle me qualifie pour la finale à Abu Dhabi le 8 novembre, à l’occasion du Festival des chevaux arabes purs ».
Malgré cette rétrogradation, Marday a néanmoins marqué des points qui le qualifient aussi pour le grand rendez-vous des Émirats Arabes Unis. Marday rentre aujourd’hui au pays avec une suspension de quatre jours.
Par ailleurs, deux barrier trials ont eu lieu au Champ de Mars hier matin. Le premier a vu Red Tractor dominer Parado, muni d’oeillères, Cirac et Van Der Scaler. Le second qui engageait deux chevaux de l’entrainement Ricky Maingard, One Cool Dude a fait parler sa supériorité  aux dépens de son compagnon de box Ted Bassett (qui portait des oeillères) et Port Albert.