Plusieurs chevaux se tiennent de très près dans l’épreuve phare de cette cinquième journée réservée aux coursiers possédant un rating de 50 ou plus sur 1365m. Si Nordic Warrior et Albert Mooney sont les mieux cotés, les deux Maingard, One Cool Dude et Casey’s War, récents vainqueurs, se présentent également avec des ambitions légitimes.
One Cool Dude avait étalé sa classe dans la Coupe d’Or 2015 pour remporter sa deuxième victoire de la saison. Patiemment entraîné, il semble prêt pour sa rentrée. Certes, les 1365m ne constituent pas forcément son parcours de prédilection, mais si la course est rondement menée — ce qui devrait être le cas —, il sera capable de mettre tout le monde d’accord sous la conduite de Rye Joorawon, qui a le vent en poupe depuis le début de la saison.
Son compagnon d’écurie Casey’s War avait créé une petite surprise à sa rentrée sur 1400m. De sa première ligne, il pourra suivre en position idéale à la corde et attendre la fin des false rails pour faire valoir sa belle pointe de vitesse. Ces deux chevaux auront toutefois à remonter Albert Mooney et Nordic Warrior, des concurrents redoutables lorsqu’ils ont le loisir de dicter leur propre rythme.
Le représentant de Gilbert Rousset avait échoué à moins d’une longueur de Casey’s War après avoir mené les débats avec Teeha en selle lors de la journée inaugurale. La monte de David incite à plus d’optimisme, d’autant qu’il a hérité de la deuxième ligne. Nordic Warrior s’élancera à son extérieur, mais il possède probablement plus de gate speed qu’Albert Mooney. Une éventuelle lutte ferait l’affaire des finisseurs, mais au cas où l’un des deux s’installerait seul en tête, il pourrait ne pas être rejoint.
Sans vouloir diminuer les mérites de Roman Manner, Liquid Motion et Silver Bluff, leurs chances de succès ne sont pas évidentes dans ce lot. Zhan Hu affronte également un lot relevé, mais il peut profiter de son poids plume et d’une éventuelle faute d’Albert Mooney et Nordic Warrior au départ pour tenter un coup tactique.