Si la date du samedi 4 avril 2015 est maintenue pour l’ouverture officielle de la nouvelle saison des courses, le monde hippique local reste en ébullition suite aux mesures budgétaires annoncées par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo lundi soir.
Après la réunion entre le Mauritius Turf Club et tous les opérateurs de paris (ASL, Global Sports, bookmakers on course et off course) hier après-midi, ont tiré la sonnette d’alarme. En attendant le passage du Finance Bill, Guillaume Hardy, directeur d’Automatic Systems Limited (ASL), confirme que Supertote va opérer le 4 avril.
« ASL est une compagnie listée à la bourse. On travaille sur les chiffres avec les nouvelles configurations et on va les soumettre à Price Waterhouse. Après, le board d’ASL décidera de la marche à suivre. On va opérer normalement jusqu’au jour où les nouvelles taxes en vigueur seront appliquées. Le délai du 4 avril n’est pas notre objectif. Mais l’urgence est là et nous voulons multiplier les discussions avec les autorités concernées avant que le Finance Bill ne soit adopté », a-t-il confié ce matin au Mauricien.
Le directeur d’ASL est explicite. « Nous avons eu une conversation téléphonique hier avec l’Acting Chief Executive de la Gambling Regulatory Authority, M. Poonisami. Il nous a confirmé que la première journée de courses reste le 4 avril et que la publicité autour du jeu est bannie avec effet immédiat. Par contre, il faudra attendre que le Finance Bill soit adopté au Parlement pour que les nouvelles mesures budgétaires (y compris les taxes) soient en vigueur ».
Si c’est business as usual dans l’immédiat, ASL refait ses comptes. « Les augmentations autour des licences et taxes vont nous être extrêmement préjudiciables. C’est clair que nous n’avons jamais été contactés pour des discussions avec les instances appropriées. J’avoue que nous avons nous-mêmes été pris de court par ces décisions du ministre des Finances ».