L’enquête initiée suite à la publication d’une photo montrant les jockeys Brandon Lerena et Raymond Danielson en compagnie d’un bookmaker, Ashleysingh Jankee, a débouché sur la suspension des deux jockeys concernés. Ils ont tous deux écopé d’une suspension de trois mois. De plus, leurs licences ont été révoquées par le Mauritius Turf Club et leurs entraîneurs respectifs ont assuré au Club qu’ils ne laisseront pas les jockeys monter samedi, même s’ils font appel de leur sanction. Il faut aussi savoir que Muzi Yeni avait été convoqué lors de cette enquête, mais qu’il n’a pu être présent, étant toujours interrogé par la Police des Jeux. En ce qui concerne le bookmaker Ashleysingh Jankee, il avait été convoqué par le MTC, mais était injoignable. La Gambling Regulatory Authority (GRA) a fait savoir au MTC qu’elle s’occuperait de son cas.
Brandon Lerena et Raymond Danielson n’oublieront pas de sitôt leur petite virée, sans frais, à bord d’un catamaran le mercredi 21 juin. Croyant avoir affaire à quelqu’un qui s’était présenté comme un représentant dans le domaine de la mode, ils ne savaient pas que le dénommé Ahsleysingh Jankee (Ashley ou Ash) était en fait un bookmaker licencié auprès du Mauritius Turf Club et de la Gambling Regulatory Authority.
Aussi, pour avoir enfreint la directive k du contrat qui les lie au Mauritius Turf Club et qui fait état que « no jockey is permitted to contact, deal or otherwise associate or be in any way connected with any bookmaker, bookmaker’s clerk, betting agent or anyone connected thereto. Whenever the Racing Stewards have reason to believe that a jockey has transgressed this clause, the Racing Stewards shall immediately open an inquiry and may take such sanctions as are open to them under Rule 11 (d) of the Rules of Racing and make such recommendation as they think fit to the Licensing Committee », ils se retrouvent sur le pavé pour une période de trois mois et n’ont plus le droit d’exercer au Champ de Mars.
Au cours de l’enquête, les deux jockeys ont déclaré ne pas savoir qu’Ashleysingh Jankee était en fait un bookmaker et qu’ils ne l’ont rencontré qu’en une occasion avant la sortie sur le catamaran. Mais il y a eu une petite contradiction dans les déclarations des deux cavaliers. Brandon Lerena a souligné qu’il l’avait rencontré un samedi soir après la 13e journée au Sunset Café, alors qu’il était en compagnie de Raymond Danielson. Ce dernier a, lui, fait état d’une rencontre la veille de la sortie en direction de l’îlot Gabriel. On peut regretter que les Racing Stewards n’aient pas cru nécessaire de confronter les deux jockeys sur cette partie de leurs déclarations.
On retiendra par ailleurs au cours de l’enquête, la présence d’une femme blonde a été soulignée par Brandon Lerena au cours de la soirée du samedi pour soutenir la profession d’Ashleysingh Jankee dans le domaine de la mode. Le Chief Stipe, Stephane de Chalain, devait rappeler au jockey qu’il leur avait, avant le début de la saison, fait référence aux spécificités de la donne à Maurice et que les jockeys devaient se montrer vigilants, car personne ne donnait rien sans recevoir quelque chose en retour.
Les deux jockeys ont assuré qu’il n’a pas été question de courses au cours de leurs conversations avec Ashleysingh Jankee, même si ce dernier les avaient félicités pour leurs victoires lors de la 13e journée, avant de dire qu’il avait un catamaran à sa disposition. Brandon Lerena devait toutefois concéder qu’il peut avoir dit qu’il possédait une bonne chance de victoire avec Executive Power pour la journée de samedi dernier.
En fait, si on se réfère aux dires des deux cavaliers, c’est surtout pour faire plaisir à des compatriotes, à savoir Justin Vermaak (un ancien agent de Brandon Lerena), Donovan Habib et son fils (qui étaient en vacances à Maurice) qu’ils ont profité de l’occasion qui leur était présentée pour faire cette sortie en mer. Raymond Danielson a avoué que c’est lui qui les avait invités, de même que Muzi Yeni.
Au sujet de la vidéo qui a paru sur les réseaux sociaux, ils ont tous deux souligné qu’il avait surtout été question d’imiter les commentateurs locaux. En ce qu’il s’agit des chevaux qui ont été choisis, c’était parce qu’ils les ont déjà montés en Afrique du Sud. Les deux cravaches ont également tenu à faire ressortir qu’ils se sont amusés entre eux et qu’Ashleysingh Jankee était plus aux côtés des trois membres d’équipage.
Le Chief Stipe de même que John Zucal se sont appesantis sur la photo qui a été prise, qui démontrait que les relations entre le bookmaker et le jockey Danielson faisait accroire qu’il y avait une certaine complicité entre eux (arm under arm). Ainsi, comme ils avaient été avertis qu’ils devaient éviter toute relation avec des bookmakers, les deux cavaliers ont été sanctionnés en conséquence en dépit du fait que les Racing Stewards aient pu croire à leurs versions des faits.
Comme quoi, une partie sans frais peut néanmoins avoir de graves conséquences.