Oomph s’est montré trop fort à l’occasion de la première manche du championnat des 3-ans. Le hongre de Jean-Michel Henry, en dépit d’un départ lent, a laissé son plus proche poursuivant à plus de deux longueurs. S’il parvient à corriger sa mauvaise carence à l’ouverture des stalles, il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’il sera un sujet important pour son entraîneur à l’avenir.
Lent à se mettre en action, Oomph a vite fait de se recoller au peloton, alors qu’Answeringenesis a accéléré après avoir temporisé dans les premiers 400m. Quelque peu coincé entre les deux représentants de Ricky Maingard, Dark Force et Rebel Alliance, il s’est dépêtré de cette situation pour reprendre le meneur et Cédric Ségeon s’est même permis le luxe de poser les rennes avant le but. Bonne prestation de Soweto Moon qui, après avoir suivi en dernière position, a bien terminé pour prendre la deuxième place sous la selle de Steven Arnold.
L’Australien avait auparavant privé Cédric  Ségeon et Jean-Michel Henry d’une victoire qui semblait se dessiner quand Tandragee a pu le devancer de peu. Et là, il faut souligner qu’Ernie a joué de malchance quand le passage s’est refermé devant lui en ligne droite. L’alezan n’a pu être soutenu comme il se devait et a dû se contenter de la deuxième place. Notons aussi qu’Executive Power avait mal démarré, comme c’est souvent le cas pour les montures de Brandon Lerena, et le cheval s’est retrouvé plus en retrait que prévu. Néanmoins, on doit dire qu’il ne s’est pas mal comporté dans la position d’attentiste.
Brandon Lerena ne devait pas faire mieux au départ avec Glen Coco dans la septième course. Ue mise en action ratée l’avait mis dans une situation compromise dans l’épreuve. Mais heureusement pour lui, la course a été lancée sur des bases élevées et que son compagnon d’écurie a encore durci la course par la suite. Cela dit, il faut souligner que le fait que Nishal Teeha a mal négocié la dernière partie de la ligne droite a fait qu’il a pu refaire tout son retard et dominer Baron Bellet, qui peut avoir été desservi par les 1365m, lui qui préfère généralement une distance réduite.
Girish Goomany a également été exact au rendez-vous avec Orange Tractor, à l’issue d’une course tactique. Emaar avait voulu réduire l’allure au maximum, mais le jockey de Rameshwar Gujadhur a pris la bonne initiative de prendre les devants. Comme il n’a pas été inquiété par la suite, il a trouvé les ressources pour aller jusqu’au bout de la ligne droite.
Par contre, Five Star Rock a été repris en dépit d’une belle monte de Girish Goomany. La faute à Black Tractor, qui s’est montré beaucoup trop fort pour confirmer qu’il est le cheval qui monte chez Alain Perdrau. Il faut également souligner la bonne prestation de Paladin qui, s’il n’avait pas versé à l’intérieur, aurait pu accrocher la troisième place.
Cette quatorzième journée a été partagée entre huit entraîneurs. Dans la première épreuve, Emblem Royale a eu tout en sa faveur. Il a pu dicter sa loi et n’a pas eu de difficultés à résister à ses poursuivants. En l’absence de Robert Khathi, blessé, Shirish Narang a pu compter avec Raymond Danielson, qui est le seul à avoir réalisé le doublé. Aware s’est montré le plus percutant au finish, alors que le favori Count Henry a été l’ombre de lui-même.
Enfin, la huitième course est revenue au favori Redwood Valley, qui n’a pas fait dans la dentelle dans la ligne droite finale pour permettre au Sud-Africain de signer son troisième succès en deux journées. Mais c’était sans doute sa dernière pour le compte de Ricky Maingard.