Les Racing Stewards, qui ont débattu ce matin dans l’affaire Wave Dancer, contrôlé positif à la substance prohibée Nitrotain le 10 octobre dernier lors d’un test inopiné sur le cheval au centre privé de Pointe-aux-Sables, ont infligé Rs 75 000 d’amende à Raj Ramdin, entraîneur du cheval incriminé et également responsable du centre.
La défense avait présenté aux RS une photo de Wave Dancer prise à Pointe-aux-Sables avec un boulet enflé. Raj Ramdin avait aussi soutenu qu’il avait déjà envisagé de retirer le cheval de l’effectif au moment du test inopiné.
Le chef vétérinaire du MTC, le Dr Christian Bourdet, et le vétérinaire de Wave Dancer, le Dr Alexander Espitalier-Noël, ont eux confirmé que ce coursier était inapte à courir en compétition jusqu’à la fin de la saison. Les RS ont également entendu les témoignages du chef palefrenier du centre privé de Pointe-aux-Sables, Hemraz Mohun, et de Satian Jhurry, palefrenier de Wave Dancer.
À la lumière de cette affaire, les Racing Stewards ont infligé une amende de Rs 75 000 à Raj Ramdin, à qui il est surtout reproché le manque de rigueur et de professionnalisme dans son centre privé. Les RS ont considéré les efforts consentis de la part de l’entraîneur avec l’installation de caméras de surveillance dans ce complexe depuis une semaine.
Aussi, il est envisagé que le MTC régularise le personnel de ce centre de Pointe-aux-Sables pour un meilleur contrôle. Hemraz Mohun et Satian Jhurry ont pour leur part écopé d’un avertissement.