Le nom du champion des 3-ans version 2017 est connu. C’est sans surprise qu’Oomph a réalisé le doublé lors de la seconde manche du championnat pour l’emporter haut la main, pour le bonheur de ses propriétaires. « The best is yet to come », pense son entraîneur. On l’espère aussi pour vivre des courses palpitantes et non pas à celles auxquelles on a eu droit dans les troisième et cinquième épreuves.  
Le plus important pour Oomph était de ne pas concéder trop de retard au départ pour garder ses chances intactes. Il s’était amélioré à sa dernière sortie et tout son entourage a été satisfait de le voir démarrer pratiquement en même temps que ses adversaires. Comme attendu, Rob’s Jewel a vite pris la direction des opérations, suivi de Night Chapel. Gimme Green était troisième après 200m avant d’être doublé par Saracen King, qui n’avait pas eu la meilleure des mises en action. Oomph était à l’extérieur de son plus sérieux adversaire, Act Of Loyalty. Et là, on pense que Cédric Ségeon a pris la meilleure option, celle d’enfermer la monture de Steven Arnold. Pour notre part, on avait prévu qu’Act Of Loyalty précède Oomph dans le parcours pour avoir une meilleure chance de battre le favori. Le fait de se retrouver plus en retrait que prévu lui compliquait la tâche.
À l’avant, il faut dire que Rob’s Jewel a imposé un bon rythme, pas comme celui auquel on a eu droit dans les troisième et cinquième courses. Il fallait à tout prix qu’il tire profit de sa légère charge. Cependant, il fallait que son jockey sache bien doser ses efforts vu qu’il abordait les 1500m pour la première fois. Swapneel Rama a bien monté Rob’s Jewel. Sa monture a tenu jusqu’à 150m de l’arrivée, quand Oomph est passé à l’offensive. Act Of Loyalty a donné le meilleur de lui-même pour se retrouver à moins d’une longueur du lauréat. Rob’s Jewel s’est accroché à la troisième place.
Les autres engagés n’ont à aucun moment influencé le résultat de la course. Night Chapel s’est montré rapide au départ, mais n’a pu continuer sur le même rythme. Gimme Green n’était pas mal placé. Toutefois, il s’est désintéressé de la course quand il a sauté le crossing à la rue du Gouvernement et s’est donné contre la lice. Saracen King a tenté de mettre la pression sur Rob’s Jewel, mais sans succès. Il a par la suite éprouvé des difficulté à terminer son parcours.
 
LES AUTRES COURSES
Les les favoris font la loi

1. N’importe quel concurrent pouvait l’emporter. Si Pageantry s’était montré le plus régulier, il n’avait pas pour autant course gagnée. Cependant, si on regarde l’épreuve de plus près, il a tout eu en sa faveur. Il est parvenu à se placer dans une position avantageuse derrière le meneur Roy’s Express, mais s’est fait battre à plate couture par Halabaloo. Roy’s Express a aussi eu une course facile à l’avant avant de céder dans les derniers 150m pour terminer cinquième. Halabaloo a été déboîté dans le dernier virage et il s’est montré supérieur à ses adversaires au finish. Le troisième à l’arrivée, Punter’s King, a mieux couru par rapport à ses dernières sorties. Cependant, il n’a pas encore retrouvé la forme qui lui avait permis de remporter une course la saison dernière. Anafesto s’est amené quelque peu sur la fin pour prendre la quatrième place. Halabaloo a offert à Shirish Narang sa 19e victoire de la saison.