Rye Joorawon aura à purger une suspension de trois journées et à payer une amende de Rs 25 000 pour n’avoir pas monté Prince Alwahtan à la satisfaction des Racing Stewards. Le cavalier mauricien pourrait toutefois être en action cette semaine vu qu’il envisageait de faire appel de la sévérité de la sanction.
Les Racing Stewards ont, ce matin, continué l’enquête ouverte samedi dernier sur la course de Prince Alwahtan, cheval de l’écurie Serge Henry engagé dans la troisième course de la 28e journée de samedi dernier. En ce qui concerne les instructions, il avait été demandé à Rye Joorawon d’opter pour une course d’attente et de chercher, si possible, un passage à l’intérieur car le cheval avait remporté deux courses de cette façon.
Rye Joorawon confirma les ordres de Serge Henry et déclara qu’après avoir suivi en dernière position, il chercha un passage à l’intérieur. Toutefois, arrivé aux 150m, il pensa qu’il ne pourrait aller vers la lice et dirigea ainsi sa monture vers l’extérieur. Et comme le jockey de Mr Wolf décida également d’aller vers la gauche, il fut contraint de se diriger plus vers l’extérieur pour trouver le jour.
À la reprise de l’enquête, Rye Joorawon déclara que s’il avait attendu encore une foulée, il aurait pu passer à l’intérieur. Les Racing Stewards lui firent remarquer qu’il s’était trompé en deux occasions. La première en allant chercher le passage à l’intérieur, alors qu’il aurait été dans l’impossibilité d’en trouver un et le second en optant pour l’extérieur tandis qu’il existait la possibilité d’aller vers l’intérieur.
Rye Joorawon déclara qu’il avait sans doute commis une erreur et qu’il n’était nullement dans son intention de voler la course. Après avoir donné ses explications, le jockey fut suspendu en conséquence.
Geroudis absent cette semaine
Johnny Geroudis ne sera pas en selle sur les chevaux de l’écurie Rousset cette semaine. La suspension d’une journée émise à l’encontre du Sud-Africain pour sa monte sur Kite Surfer (21e journée — careless riding) a été confirmée lors de son appel qui a été entendu hier après-midi. Toutefois, l’amende de Rs 30 000 qui lui avait aussi été infligée a été quashed. À noter qu’il était accompagné de Gregory Hart de Keating, propriétaire à l’écurie.
En ce qui concerne l’appel de Reehaze Hoolash (Ivory Snow-19e journée), celui-ci n’a pu être entendu. Le Chairman des Stipes a soulevé le point que les grounds of appeal du jockey sont parvenus au Mauritius Turf Club après le délai de 48h prévu par les Rules Of Racing. Le board d’appel cherchera un avis légal pour connaître la marche à suivre.
L’appel de Corné Orffer (Wonder Kid — careless riding) sera entendu jeudi tout comme celui de Gregorio Arena (Saziwayo — permissible measures).
Andrew Fortune chez Maingard
Ricky Maingard n’a pas attendu longtemps pour chercher le remplaçant de Keagan Latham, qui retourne en Afrique du Sud samedi prochain. C’est toujours au pays de Mandela que l’entraîneur lorgne. Selon nos informations, il a déjà pris contact avec Andrew Fortune. Il met le cap sur l’Afrique du Sud au lendemain de la 29e journée, ce dimanche. Si les formalités administratives sont complétées, Fortune, considéré comme un heavy weight, sera des nôtres avec pour objectif la Coupe d’Or le mois prochain.
Par ailleurs, deux barrier trials se sont déroulés ce matin au Champ de Mars. Captain Firth (Robbie Burke), Leisure Jet (Sunil Bussunt), Teamog (Belall Deenath) et Last Emperor (Johan Victoire) ont animé le premier essai, tandis que Heist (Nishal Teeha), Ushokolethi (Corné Orffer), Kruger Rand (Cédric Ségéon), Ivory Snow (Nitish Oodith) et Destiny’s Tale (Derreck David) ont été soumis au second test.