Reehaze Hoolash sera au repos forcé pendant cinq journées. Le jockey mauricien, qui est déjà sous le coup d’une suspension d’une semaine pour interférence alors qu’il montait Tornado Man (29e journée), a écopé d’une double mise à pied à l’issue de l’enquête des Racing Stewards pour sa monte sur Posse Comitatus. Deux journées pour une monte incompétente et deux journées pour s’être mal comporté envers un Racing Steward.
Les deux journées de mise à pied pour mauvaise conduite à l’égard du Stipe Ramesh Manrakhan intervint suite au comportement de Hoolash vis-à-vis de celui qui lui faisait remarquer sa mauvaise monte sur Posse Comitatus. Reehaze Hoolash demanda alors au Stipe s’il avait déjà monté un cheval ou s’il avait déjà été entraîneur.
Ian Paterson monta alors au créneau pour lui faire part que le board des Racing Stewards n’avait pas apprécié sa façon de faire — le plus gros écart de conduite en 35 années de carrière — et que son comportement méritait une sanction exemplaire. Reehaze Hoolash s’excusa auprès du board et du principal intéressé après avoir plaidé non coupable et fut sanctionné en conséquence.
Il est aussi à noter que le board des Racing Stewards reprocha aussi à Reehaze Hoolash de s’être mal comporté envers l’entraîneur Raj Ramdin à qui il présenta ses excuses. Il s’en sort bien puisque les Rules Of Racing ne font état d’aucune sanction en ce qu’il s’agit d’un entraîneur.
Concernant sa monte sur Posse Comitatus, le board arriva à la conclusion qu’il fauta en pas moins de quatre occasions. Des 1400m aux 1000m, il continua à accompagner son cheval tandis que les chevaux de tête avaient été repris. Par sa faute, son cheval monta sur les postérieurs d’Arabian Empire.
Il fit usage de la cravache de la main droite des 400m au dernier virage bien que son cheval avait tendance à verser à l’extérieur. De par sa faute, il laissa son cheval aller encore plus à l’extérieur dans le dernier virage. Puis, dans la ligne droite finale, il asséna des coups de cravache à son cheval avec une telle violence qu’il fut débalancé et déséquilibra aussi sa monture.
Après avoir contesté ces manquements, Reehaze Hoolash préféra plaider coupable et déclara préférer une suspension à une amende. On lui fit part que suite à son acceptation de culpabilité, il écopa de deux journées au lieu de trois journées.
Trois barrier trials
Par ailleurs, le training de ce matin se déroula sans l’entraîneur Ricky Maingard qui a mis le cap sur l’Afrique du Sud pour signer le jockey vétéran Andrew Fortune. Aussi, plusieurs éventuels partants de la Coupe du 175e Anniversaire, épreuve principale de la 30e journée sur 1850m, étaient en piste. Du lauréat 2013 du Maiden Intercontinental (Johnny Geroudis) à son dauphin Vettel (Johan Victoire) en passant par Acuppa (Nooresh Juglall), Prince Of Troy (Robbie Burke), From My Heart (Nishal Teeha), Esteco (Robbie Burke) et autre Bastille Day (Nooresh Juglall).
Trois barrier trials se sont déroulés ce matin au Champ de Mars. Lividus (Beelall Deenath) et Mining Prospect (Nooresh Juglall) dans le premier essai, Westhampton (Vikram Sola), Solar Symbol (Nooresh Juglall) et Pilot Mike (Kevin Bohorun) dans le deuxième, Iwannadance (Johan Victoire), Arguto (Mark Neisius), Young Royal (Vijay Naiko) et Colour Quest (Krishan Chummun) dans le troisième.