Les semaines passent et se ressemblent pour le Mauritius Turf Club. Avant la journée des courses d’hier, le Club de la rue Eugène Laurent s’est retrouvé avec un énième dossier sur la table. Cette fois, c’est au sujet de l’utilisation du produit Bleed No More, aussi appelé B-N-M Pace. Celui-ci est utilisé sur certains chevaux quelques heures seulement avant le début de la journée des courses afin d’éviter les saignements. Toutefois, son usage met en contradiction deux anciennes clauses du Rules of Racing, à savoir les articles 193 et 194 avec la Directive 4 (e) du Direction for Security. Avec cette nouvelle affaire, le Mauritius Turf Club (MTC) est encore une fois amené à revoir les règles anciennes qui régissent les courses hippiques mauriciennes. D’autant qu’elles ne sont pas au diapason des nouvelles pratiques et habitudes au Champ de Mars depuis plusieurs années.
La Gambling Regulatory Association (GRA) a été informée de ce dossier par des membres du public. La GRA a donc émis tard vendredi soir un communiqué, qui indique notamment qu’elle a été informée de l’utilisation du produit Bleed No More le jour des courses, et que cette pratique est contraire aux règles 193 et 194 du Rules of Racing. Dans la foulée, le MTC a reconnu que cette pratique a lieu le jour des courses. Mais le Club de la rue Eugène Laurent a également relevé que ce produit est utilisé dans le monde hippique mauricien depuis de nombreuses années.
Après ce constat, la GRA a autorisé la journée d’hier, à condition que le MTC rende public la liste des chevaux sur le programme de la 9e journée et à qui a été administré du Bleed No More. Et de conclure que : « This is an exceptional authorisation pending a complete review by the Authority of the situation regarding substances administered to horses being engaged in races. »
Un produit non dopant
Il faut savoir qu’au niveau mondial, de nombreux turfistes s’interrogent pour savoir si le Bleed No More est un produit dopant. Selon le site allvetsupply.com, la substance est composée des « Inactive Ingredients » suivants : Apple Cider Vinegar, Dextrose, Glycerine, Xantham Gum, Pantothenic Acid, Yunnan Baiyao, Corn Oil. Aux États-Unis, le produit peut être administré quatre heures avant les courses. Tandis qu’au Royaume-Uni, son usage est totalement proscrit. Alors qu’en Australie, il n’est utilisé que durant les entraînements.
Le débat pour savoir si c’est un produit prohibé ou pas durera un bon bout de temps. Mais le fait demeure que le Rule of Racing 193 se lit comme suit : « Any person who administers, allows, causes to be administered, attempts or connives at the administration to a horse which has been entered for a race and/or admitted for strict surveillance, any prohibited substance which is referred to in Rule 194 shall be guilty of corrupt practice ». Ce qui veut dire que toute personne qui administre un produit inscrit dans la règle 194 est coupable de corruption.
La règle 194 se lit comme suit :