La saison 2011 s’est terminée en apothéose le dimanche 4 décembre dernier avec la tenue du traditionnel Week-End International. Une saison plus au moins correcte dans l’ensemble qui a vu, au bout de 38 longues journées, la consécration, pour la troisième année consécutive, de l’écurie Gilbert Rousset, de l’inégalable Robbie Burke chez les jockeys et de l’impressionnant Acuppa chez les chevaux.
Si l’écurie Gilbert Rousset s’est octroyée la palme une fois de plus chez les établissements , force est de reconnaître que sa tâche ne fut pas aussi facile car il dut contenir, pendant presque deux tiers de la saison, le sérieux challenge de l’écurie Gujadhur. La plus vieille écurie du turf, longtemps contrainte à évoluer dans l’ombre des grosses cylindrées, a, démontré cette année que, elle aussi peut jouer dans la cour des grands. Avec 53 victoires et plus de Rs 13,4M de stakes money, elle a réalisé sa meilleure saison en plus d’un siècle d’existence. Une saison qui la vit élever le Maiden, course la plus richement dotée de notre calendrier hippique, avec le gris Senor Versace. Une performance exceptionnelle, qu’elle doit en grande partie au top-jockey Robbie Burke. Alors qu’on pensait que c’était dans la logique des choses qu’il rempile une année de plus chez Maigrot, où il fut sacré champion en 2010 avec 35 victoires, l’Irlandais signa, à la surprise générale, chez Gujadhur en 2011. Un changement d’air qui n’eut aucun incident sur son rendement car il devait retenir son titre de jockey champion pour la deuxième année de suite avec, cette fois, 48 victoires à son tableau. Son association fructueuse avec son coursier fétiche, Acuppa, est toujours fraîche dans la mémoire de nombreux turfistes. En s’octroyant 5 victoires, ce produit du célèbre étalon Silvano succède ainsi à Disa Leader dans la course au Cheval de l’Année. Le crack de Gilbert Rousset, lourdement pénalisé au handicap, fut contraint d’aller évoluer sous d’autre cieux non sans avoir écrasé l’opposition dans le Barbé qu’il enleva haut la main. A bien voir, c’est en grande partie grâce à cette victoire, couplée à celle de Green Keeper, qui soit dit en passant, a fait beaucoup jaser, dans la Coupe d’Or, qui a permit à l’écurie Rousset de retenir son titre.
Un titre que savoure, pour la troisième année de suite également, Rye Joorawon, chez les locaux. Au creux de la vague en début de saison, ce jockey ne doit son salut qu’à Alain Perdrau , qui lui a tendu une main salvatrice à un moment où il s’interrogeait même sur son avenir comme jockey. S’il a pris 14 journées pour accrocher sa première victoire de la saison, Rye Joorawon devait la boucler de façon spectaculaire, avec, au bout du compte, 23 réussites  devenant, au passage, le premier Mauricien à atteindre et passer la barre de 200 victoires au Champ de Mars. Son dauphin, le non moins talentueux Jeanot Bardottier, a lui aussi réalisé une saison plein en ramenant 14 gagnants. Son quadruple avec Sideliner, Fidelis, Democratic Man et Powerful Gift, lors de la 33e journée, restera un des moments forts de sa saison. Une saison, en revanche, calamiteuse pour l’écurie Ramdour, qui, avec une seule victoire, a été poussée vers la porte de sortie, par les dirigeants du Mauritius Turf Club.  C’est, donc, sans l’écurie Ramdour, que la saison 2012 démarrera, année qui verra le Club de la rue Eugène Laurent fêter ses 200 ans d’existence et qu’on annonce déjà comme grandiose.
———————————————————————————————————————————
Maingard perd 4 bons chevaux
L’écurie Maingard a perdu quatre bons coursiers. En effet, Royal Chalon, vainqueur de la Duchesse 2011, Princely Reason, Make My Grey et Betrayed ont tous été transférés chez Raj Ramdin. Ce dernier sera très bien armé la saison prochaine car en outre l’arrivée de ses quatre chevaux, il a aussi accueilli Gliding High, vainqueur du Barbé 2010. Par ailleurs, nous apprenons que l’écurie Maingard a signé une cravache française, pas inconnue des turfistes mauriciens, pour défendre ses couleurs la saison prochaine.
———————————————————————————————————————————
Perdrau se renforce
L’écurie Perdrau, qui a réussi l’exploit de ramener 29 gagnants avec un effectif  squelettique de 20 chevaux seulement, ne lésine pas sur les moyens, en vue de renforcer son effectif en vue de la nouvelle saison. C’est le cas de le dire car, après l’acquisition d’Arbington et Double Grip de l’Afrique du Sud, l’écurie Perdrau a accueilli Baraloche, Woodi Allain et Ntadane. Les deux premiers nommés évoluaient, jusque-là, sous les couleurs de Mahess Ramdin alors que Ntandane défendait les couleurs de Paul Foo Kune.
———————————————————————————————————————————
Fin de l’entraînement le 23 décembre
Les dernières séances du training matinal pour cette année 2011 se tiendra le 23 décembre prochain tant à Port Louis qu’à Floréal. La reprise est prévue pour le vendredi 6 janvier prochain au Centre Guy Desmarais alors qu’au Champ de Mars, elle interviendra le lundi 9 janvier.
———————————————————————————————————————————
Le MTC envisage 40 journées
La possibilité d’organiser 40 journées de courses est actuellement à l’étude au MTC. En effet, les dirigeants du Club auront une rencontre avec les entraîneurs incessamment en vue de voir si c’est dans le domaine du possible d’organiser autant de journées avant de formuler toute demande aux autorités compétentes. Par ailleurs, tout porte à croire que le coup d’envoi de la nouvelle saison aura lieu le samedi 17 mars prochain.