Dans le sillage de la présentation du budget 2015, où le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, n’a pas ménagé le monde du jeu de hasard et du gambling, on parle depuis hier matin de gros développements dans ce secteur, le circuit hippique en particulier. Le coup d’envoi programmé pour le samedi 4 avril prochain est même remis en cause, selon certaines sources.
D’un côté, on estime que le 4 avril 2015, de surcroît la veille de Pâques, ne serait pas un jour idéal pour une première journée de courses, les susceptibilités religieuses obligent. Mais il faut savoir que l’an dernier, la saison avait déjà démarré avec un meeting hippique à 24h de la fête de Pâques qui est passé inaperçu.
Une autre source avance que les mesures draconiennes dans le budget pour mettre fin à la nasion zougader, liées surtout aux taxes imposées sur les jeux — certaines majorations étant multipliées à presque dix fois —, ont mis le Champ de Mars en ébullition, le Mauritius Turf Club, les bookmakers et les totes de service surtout.
Du coup, le MTC réunit tous ses stakeholders cet après-midi (15h) à son siège pour voir la marche à suivre. L’état-major du MTC, avec à sa tête Benoit Halbwachs, le board des commissaires administratifs dirigé par le nouveau président Jeenarain Soobagrah, les représentants d’Automatic Systems Limited (Supertote) et Totelepep, les représentants des bookmakers opérant off course, entre autres, vont essayer de trouver la parade à une situation que tous qualifient « d’extrêmement inquiétante ».
La compagnie ASL, listée en bourse, a déjà réagi avec un Cautionary Announcement en date du 24 mars (hier) prévenant ses actionnaires de la gravité de la situation, tout en informant « the shareholders and the public at large that those measures will have a considerable negative impact on the Company’s results ».
Pour rappel, même si les chiffres d’affaires de Totalisator (filiale d’ASL) ont accusé une légère hausse en 2014 (Rs 1,244.9 mds contre Rs 1,193.1 mds en 2013), les profits avaient néanmoins chuté de Rs 33M. La compagnie de stockbroking Axys recommande pour sa part la vente des actions de Lottotech, les activités de cette compagnie (également cotée en bourse) liées au Loto étant susceptibles d’être réduites à 20% suivant les mesures budgetaires du 23 mars 2015.