C’est fait. Après quelques semaines d’incertitudes, le calendrier de la saison hippique 2016 a été approuvé hier par la Gambling Regulatory Authority. Trente-sept journées, y compris un week-end international, meubleront un peu plus de huit mois de courses au Champ de Mars.
Après le mauvais temps des derniers jours, les choses devront s’activer dans les prochaines semaines du côté des coursiers. Un premier contingent a démarqué en début du mois, un autre est attendu d’Afrique du Sud vers la fin du mois. Dix-huit chevaux seront cette fois du voyage, alors que Copper’s Pride et Mount Fuji seront les réserves.
C’est l’entraîneur Patrick Merven qui attend le plus grand nombre de chevaux, soit neuf. De ceux-ci, Avail est le seul à n’avoir pas encore gagné. Charles Lytton (Rousset) possède le meilleur palmarès avec cinq victoires et cinq placés en treize sorties. Answeringenesis (S. Narang) est le seul 2-ans du lot et il a terminé à la deuxième place lors de ses deux sorties sud-africaines. Les autres ont tous 3 ou 4 ans.
Les nouveaux chevaux attendus sont : Bono Vox, The Tripster, Moi Power, Red China, Sir Earl Grey, Colonel Bling, Guilty As Charged, Bikini Billy et Avail (Merven) ; Split The Breeze, Answeringenesis et Copper’s Pride — réserve (Narang) ; Schachar et Forward Drive (Perdrau) ; Charles Lytton et Mount Fuji — réserve (Rousset) ; What’s News et Charles My Boy (Allet) ; Dark Avenger et Entree. (J.M. Henry).
Jockeys : demande pour David et Hall
Les entraîneurs Gilbert Rousset et Jean-Michel Henry ont déjà formulé une demande pour les jockeys Derreck David et Peter Hall respectivement. Le premier nommé se passe de présentation pour avoir décroché la palme la saison dernière avec 46 victoires au compteur. Marié à une Mauricienne, David a fait un crochet par Dubaï durant l’intersaison et s’est vu récemment offert un contrat d’un mois et demi à Singapour pour remplacer le Mauricien Nooresh Julall, victime d’une chute et qui est toujours en convalescence. Le Sud-Africain, actuellement au pays, est dans l’attente de son permis de travail pour Singapour. Il devrait être de retour à la mi-mars pour préparer la nouvelle saison.
Quant à Jean-Michel Henry, c’est vers l’Australie qu’il s’est tourné pour dénicher son jockey titulaire. Son choix s’est porté sur Peter Hall, une vieille connaissance des turfistes pour avoir déjà défendu les couleurs de l’écurie Merven en 2010. Il n’était cependant pas allé jusqu’au bout de son contrat, contraint de plier bagage à l’issue de la 18e journée pour manque de réussite. En 47 montes, il n’avait pu ramener que 4 victoires.
À bientôt 50 ans, Peter Hall arrivera avec une riche expérience dans ses valises, lui qui a participé à presque toutes les grandes courses dans son pays natal. Il a du reste remporté la Perth Cup, une course de Gr 1, avec la jument Delicacy, en janvier dernier. Avec la confirmation de Praveen Nagadoo comme Stable Supervisor et quelques acquisitions intéressantes, il ne fait aucun doute que l’écurie Jean-Michel Henry sera une des formations à suivre cette saison.