Photo d'illustration

Comme annoncé dans notre édition d’hier, le Mauritius Turf Club a déjà soumis une demande pour le nombre de journées et pour la date du début de la saison 2019 à la Gambling Regulatory Authority. Il nous revient que le MTC a formulé une demande pour 40 journées. La raison étant que le nombre de chevaux disponibles est suffisant pour ces journées de compétition.

On a appris que si la date du 23 mars a été avancée, la nouvelle saison pourrait démarrer une semaine plus tôt si la réponse de la GRA s’avère positive. Au niveau de la GRA, il n’est un secret pour personne qu’on travaille sur de nouvelles directives. Selon les renseignements qu’on a pu glaner, il n’est pas impossible que les restrictions pour la limitation du nombre de chevaux dans certaines épreuves spécifiques soit enlevée.
En ce qui concerne les nouveaux chevaux, sachez qu’environ 80 nouvelles unités sont déjà sur place et qu’une nouvelle cargaison est prévue pour le samedi 26 février. Toutefois, il existe un problème sanitaire en Afrique du Sud et il se pourrait que la date d’arrivée de ces unités soit repoussée et, au lieu d’un contingent, on aurait droit à deux arrivées.

Côté jockeys, si une seule demande est confirmée à ce jour, soit celle de Darryl Holland pour le compte de Ricky Maingard, on a été mis au courant que Rameshwar Gujadhur est en négociations avec Manuel Martinez, celui-là même qui avait réalisé une excellente prestation lors du dernier week-end international. Chandradutt Daby, lui, est en contact avec le jockey d’origine zimbabwéenne Karl Zeckner. Âgé de 31 ans, il s’est joint à la SAJA en 2003 en compagnie d’Aldo Domeyer, Keagan Latham, Andrew Nienaber, Jarred Samuel, Graham Gregorowski, Devin Habib and Devin Ashby.

AGE : Giraud pas candidat

L’assemblée générale élective du Mauritius Turf Club est prévue le 28 février. Lors de cet événement, de nouveaux administrateurs sont élus et on peut aussi avancer qu’un nouveau président peut être choisi. Le mandat de Paul-France Tennant arrive à terme et on lui prête l’intention de poser à nouveau sa candidature. Il faudra aussi trouver un remplaçant à Mukesh Balgobin, qui avait dû quitter le board pour des raisons que l’on connaît. La candidature de Jean-Michel Giraud est également avancée. Président du MTC en plusieurs occasions, il avait connu la défaite lors d’une élection en 2014. Il pourrait revenir à la charge. Cependant, interrogé sur la question, le principal concerné a déclaré au Mauricien que « cette idée de m’a pas effleuré l’esprit vu que je suis très pris par mes obligations professionnelles. » Il se chuchote que deux anciens candidats battus, Anoop Madhow et Jeenarain Soobagrah, pourraient également être de la partie.