Photo illustration

Avec les nouveaux développements concernant le Covid-19 — trois personnes testées positives au virus — annoncés par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, mercredi soir, le coup d’envoi de la saison hippique, prévu le samedi 28 mars, est plus que jamais compromis. Avec l’éventuel confinement de la population qui se profile à l’horizon, d’aucuns se demandent comment les courses pourront être tenues.

À l’heure où nous mettions sous presse, le MTC était suspendu à la décision du gouvernement en vue de décider de la marche à suivre. Une décision devait être entérinée d’ici au début d’après-midi. À noter que le conseil des ministres s’est réuni en urgence ce matin pour faire le suivi de la situation suite à la réunion marathon d’hier après-midi.

Du côté du club de la rue Eugène Laurent, on a commencé à prendre quelques mesures pour tenter, à son niveau, de contrer la propagation du virus. Ainsi, tous les non-essential workers ont été priés de rentrer chez eux. On apprend aussi que, même si à l’heure actuelle l’entraînement des chevaux se déroule normalement, le rythme devrait diminuer au fur et à mesure de l’évolution de la situation.